Copyright 2017 - Site by Misterdan

Letter 44 - Tome 1 : Vitesse de libération écrit par Charles Soule et dessiné par Alberto Jimenez Alburquerque

 Dure journée pour Stephen Blades, le 44e président des États-Unis. Au premier jour de son investiture son prédécesseur, Francis T. Carroll, lui laisse un courrier qui va changer non seulement son propre destin, mais très probablement la face du monde. Depuis 7 ans, la Nasa a détecté une construction extraterrestre sur la ceinture d’astéroïdes entre Mars et Jupiter. Mais la rencontre du troisième type n’a pas encore eu lieu. Dans l’expectative de devoir combattre une invasion d’outre-espace et de pouvoir défendre l’humanité, Carroll a envoyé les troupes américaines sur tous les fronts, inlassablement, ce qui l'a rendu pour le moins impopulaire. Avait-il finalement raison de préparer la nation au désastre imminent ? Et quel sera le rôle de l’équipage du Clarke, le vaisseau d’observation envoyé vers l’« ennemi » voici trois ans déjà ?

 

J’ai plongé avec délices dans ce premier tome, et ne me suis arrêtée que la dernière page tournée ! Tous les ingrédients que j’adore sont réunis dans cette histoire qui alterne politique fiction et science fiction.
Le nouveau président des Etats Unis s’apprête à prêter serment, mais une simple lettre va venir bouleverser cette journée d’investiture. Une lettre manuscrite adressée par l’ancien président au nouveau : letter 44, la lettre pour le 44ème président. Pourquoi son prédécesseur a-t-il déclenché des conflits un peu partout dans le monde ? pour entraîner des hommes face à un éventuel péril extra-terrestre. Quel péril ? dans la ceinture d’astéroïdes une construction extra-terrestre a commencé depuis plusieurs années, mais impossible d’en savoir plus car elle est protégée par un bouclier qui la rend totalement invisible. Pour tenter d’en savoir plus, des hommes et des femmes triés sur le volet et tous volontaires sont partis pour un aller simple vers l’inconnu. Leur mission : découvrir ce qui se trame à notre porte et trouver comment contrer une éventuelle menace venue de l’espace. Et, timing parfait, ils arrivent sur zone au moment où le nouveau président prend ses fonctions.
Chapitre après chapitre, on suit les protagonistes de cette formidable histoire. Conçue comme une série télévisée, cette bande dessinée met en scène tantôt le président et ses hommes confrontés à ce terrible secret, se débattant contre des forces occultes, et tantôt l’équipage du vaisseau Clarke qui, arrivant sur les lieux de la construction, vont être confrontés à ces aliens dont on ne sait rien.
Le maître mot de cette histoire : le secret ! celui caché par l’ancien président, et dont le nouveau hérite sans trop savoir quoi en faire, mais aussi celui caché par les passagers du Clarke, et dont je ne dirai rien pour protéger la surprise de lecture.
Charles Soule (qu’on trouve déjà au scénario de Wolverine) est un scénariste brillant, dont j’ai beaucoup apprécié le style. Mais cette histoire ne serait sans doute pas aussi prenante sans la superbe mise en images de Alberto Jimenez Alburquerque.
Ce premier tome présente tous les personnages, met en place les différents protagonistes, et pose l’action. Je vais lire très vite le tome 2 en attendant courant avril 2016 la sortie du tome 3.

Letter 44 – tome 1 - fait partie de la sélection officielle du 43e Festival de la bande dessinée d’Angoulême.

Editeur : Glénat – Collection : Comics – Genre : thriller / policier - Date de parution : 9 juin 2015 - Prix : 16,95 euros - 160 pages.

f t g m