Copyright 2017 - Site by Misterdan

Croquemitaines - Tome 1 de Mathieu Salvat et Djet

Passionné de lecture, Elliott a toujours eu une préférence pour les histoires de Croquemitaines, ces créatures monstrueuses qui, la nuit, se cachent dans l’ombre ou sous le lit pour effrayer les petits enfants. Il n’imagine pas à quel point elles vont changer sa vie... Témoin du meurtre sanglant de ses parents, il va découvrir qu’en réalité, les Croquemitaines existent bel et bien et que des codes très précis régissent leur existence. Lorsque l’un des plus puissants d’entre eux, le «Père-la-mort», se met en tête de le protéger, Elliott se retrouve plongé dans un terrible conflit au cœur d’un univers aussi terrifiant que fascinant dont il devient l’enjeu principal. Par une sombre nuit orageuse, le destin d’Elliott va s’accomplir...

Plongé directement dans le feu de l’action, le lecteur suit ce qui arrive au pauvre Eliott sans en perdre une miette. Ce comics s’adresse à un public adolescent, la violence est tout de même assez présente. L’histoire est bien construite et donne envie de savoir la suite.
Le scénario, pourtant assez banal, est très bien réussi. Un rythme effréné, des personnages attachants et des moments de suspense, tout y est pour que nous ne lâchions pas l’album du début à la fin. Et des questionnements importants sont posés comme celui du repentir qui est un sujet délicat dans nos sociétés. Le «Père-la-mort» est un croquemitaine qui semble agir sans raison valable si ce n’est une prise de conscience de la pureté d’Eliott qu’il faut protéger. La question de la puissance de l’imaginaire sur notre vie est aussi soulevée. Si Eliott avait été moins attaché aux histoires de croquemitaines, ses parents auraient-ils survécu ? Les personnages ont chacun un vrai charisme, une identité, ils nous donnent envie de les aider ou au contraire de les empêcher de réaliser leurs projets.
J’ai adoré le dessin, qui est très profond, un très bon jeu sur les plans, notamment l’arrière plan qui est riche en informations. La colorisation est sublime, il y a un gros travail de dégradé et de zones d’ombre que je trouve génial. L’ambiance verdâtre et obscure représente tout à fait l’univers.

Au final, voilà un comics à découvrir d’urgence pour tous ceux qui aiment les histoires un peu effrayantes et l’action.

Editeur : Glénat – Collection : Comics – Scénario : Mathieu Silva – Dessin : Djet – Date de parution : 12 avril 2017 – 128 pages – Prix : 17,95 €.

f t g m