Copyright 2017 - Site by Misterdan

Silver – Tome 1 : Le Trésor des Vampires, de Stéphane Franck

Pour dérober l’argent des vampires, il lui faut une équipe en or
New York City, 1931. James Finnigan est un cambrioleur de génie. Son péché mignon ? Tout ce qui brille. Mais alors que son dernier boulot avant la retraite dégénère, cet as de la voltige tombe par accident dans une mystérieuse crypte sous les bureaux de la Fondation Harker. Il y fait une étonnante découverte : un lingot en argent issu d’un fabuleux trésor lié à une dangereuse légende en Transylvanie. Pour monter ce coup du siècle, il décide de rassembler une équipe des plus talentueux escrocs qu’il connaisse ! Rien ne va plus quand la fine équipe découvre qu’elle tente de dérober l’argent des vampires...
Mêlant la mythologie vampire de Bram Stoker, les univers pulp façon années 1930 et tous les ingrédients d’un bon film de casse, Silver forme un cocktail détonnant d’action, d’humour et d’aventure !

L’avis d’Alix :
Silver est un mélange détonant entre Buffy contre les vampires et Arsène Lupin. Alors que James Finnigan effectue ce qui aurait dû être le dernier casse de sa carrière, tout ne va pas aller comme il le souhaitait. Bien qu’aidé par ses complices, réussir ce coup au nez et à la barbe du policier qui l’a dans le nez n’est pas une mince affaire et tout ne va pas se passer comme ils l’attendaient
Cependant, il va découvrir bien plus dans son infortune. Le gamin, en l’aidant, lui a fait découvrir un trésor bien plus inestimable que tous les vols qu’ils ont pu effectuer jusqu’à présent. Cette avancée va remettre en question toutes leurs croyances et les mener jusqu’en Transylvanie, au cœur des légendes et aux portes de la mort.
Sur les traces de Jonathan Harker et accompagnés, entre autres, de la descendante de Van Helsing -et du gamin- ils s’engagent à la poursuite du Dragon d’Argent, le plus grand trésor en argent connu. Au cœur du château de Dracula, ils vont devoir réaliser le plus grand coup de tous les temps, au sein même d’une grande fête vampirique, seul moment où l’endroit est accessible.

Ainsi la fiction se mêle au réel, avant de plonger corps et âme dans les légendes. Réinventant l’histoire de Bram Stoker, Stéphane Franck crée sa propre histoire qui ravira toutes les générations. De l’œuvre originale à la célèbre chasseuse de vampires, plus contemporain, les fan seront ravis.
Le noir et blanc nous plonge parfaitement dans les années 30, accentuant l’ambiance apportée par les costumes. Les trois actes qui composent ce premier tome offrent une entrée en matière impressionnante et établit une grande partie de l’intrigue. Tout cela avant que le grand coup de poker pour réussir à voler le plus grand vampire connu. Comme pour une pièce de théâtre, il faudra attendre la fin de l’entracte pour connaître la suite.
Réussiront-ils à voler le plus grand trésor de Dracula et à s’en sortir vivant ? Nous le saurons dans le prochain tome !

L’avis de Christelle
Whouah ! un vrai coup de cœur !!
On fait la connaissance de Finnigan, génie en cambriolage. Lors d’un vol orchestré de manière théâtrale, Finnigan va découvrir par hasard (ou par destinée ?) un morceau de lingot d’argent. Et le journal de Harker. Oui, le fameux Harker qui combattit le comte Dracula. Et qui découvrit un trésor légendaire caché dans les Carpathes... Et voilà le début d’une chasse au trésor épique !
Cela a été un bonheur de lire ce 1er tome. Mêlant mystères et vampires à une aventure exaltante, cette Bd est détonnante. Son style épuré avec des cases en noir et blanc, misant beaucoup sur des trames noires et épaisses, évoque les années 30-40 et rend hommage à la mythologie de Bram Stocker. On retrouve des personnages aux noms très connus, on y découvre des héros hauts en couleur et fort attachants avec un humour décapant et on assiste avec curiosité au rassemblement de l’équipe qui va devoir affronter des monstres assoiffés de sang...
Je suis vraiment sous le charme et il me tarde de connaître la suite !

L’avis de Jessica :
Je me suis lancée dans cette lecture, attirée par l’univers suggéré par la couverture et le titre (même si ce n’est pas à priori mon univers de prédilection).
Dans ce premier tome on suit Finnigan, un voleur qui trouve un lingot en argent et un livre. Il découvre que ce lingot fait partie d’un plus grand trésor en Transylvanie et décide de s’en emparer. Le magot étant bien gardé par des vampires, il demande de l’aide à divers talentueux escrocs et à une chasseuse de vampire.
La bande dessinée se divise en 2 actes, chacun divisé en 3 chapitres. Le 1er acte est un acte de présentation avec la découverte du trésor caché. Le 2ème acte est consacré à la stratégie et au voyage.
Les dessins, en noir et blanc (sans nuance de gris), nous plongent dans un univers assez sombre. Dans les cases, il y a un encadré noir avec les pensées de Finnigan, ce qui est très intéressant pour nous permette de connaitre ses pensées.
J’ai apprécié cette lecture mais plus dans le 1er acte où tout se passe vite, avec beaucoup d’action. Le 2ème acte, un peu plus lent mais malgré tout nécessaire pour la suite, m’a moins convaincue.
Je reste pourtant curieuse de connaître la suite des aventures de Finnigan.

L’avis de Nicolas
Silver, un comics vampirique ! Alors que James Finningan est en plein casse dans une résidence, une trappe s'ouvre à ses pieds le faisant tomber dans un trou ! Ou plutôt dans un corridor sombre et sinistre, où, en farfouillant, il va trouver un coffre dans lequel repose un pur lingot d'argent massif, aussi brillant que la lune. Il s'en empare aussitôt mais découvre qu'il y a potentiellement plus à gagner dans l’affaire alors il décide de monter sa propre troupe Suicide Squad pour dérober le reste de l'argent. Un problème ? De taille ! Une cohorte de vampires veille sur le magot, et du coup il ne sera pas aisé de conquérir ce trésor !
La chasse est ouverte ! Dans un scénario bizarre, mélange d'Arsène Lupin et de Dracula, le scénario, bien qu'ennuyeux pour moi, reste cohérent. N’ayant rien trouvé de bien fantastique dans les planches et aucune page ne sortant du lot, je trouve ce comics moins bien que la plupart de ceux que j'ai déjà lu. Pourtant j'aimerais bien lui donner une chance car le comics reste légèrement intriguant, alors voyons si la suite sera plus attirante, ou non.
Quant au prix, il me semble un peu élevé pour un comics, même compte tenu de son grand nombre de pages.

Glénat – Collection : Comics – Scénario et dessin : Stéphane Franck – Date de parution : 14 juin 2017 – 240 pages – Prix : 17,95 €

f t g m