Copyright 2017 - Site by Misterdan

43e Festival de la Bande Dessinée d'Angoulême

Le Festival d'Angoulême 2016 a lieu du 28 au 31 janvier. Cette année, l'invité d'honneur : Katsuhiro Ōtomo, dessinateur de manga, scénariste et réalisateur de films d'animation. Il est né le 14 avril 1954 dans la préfecture de Miyagi, au Japon. Il est notamment l'auteur d'Akira, de son adaptation en anime et de Steamboy.

L'annonce du Grand Prix, élu par ses pairs via un système de vote électronique, a lieu, elle, le premier jour de la manifestation, jeudi 28 janvier.

Le Prix Charlie Hebdo de la Liberté d’expression sera remis ce même jeudi. Comme il l’avait annoncé, le Festival souhaite valoriser les dessinateurs qui œuvrent, à défendre leurs idées et leurs créations, quel que soit le contexte dans lequel ils se trouvent.

La Cérémonie officielle de remise des Prix se déroulera le samedi 30 janvier afin, notamment, de permettre aux auteurs primés de dialoguer avec le public et les médias toute la journée du dimanche. En synergie avec le Centre National du Livre, le Festival poursuivra aussi son engagement pour promouvoir la lecture de bande dessinée, facteur majeur du "vivre ensemble".

Des initiatives seront prises à l’occasion de l’ouverture de la médiathèque l’Alpha. Sur un plan artistique, le Festival espère la venue de Katsuhiro Otomo, Grand Prix du 42è Festival, qui a accepté de créer l’affiche de l’événement. À l’occasion des 70 ans de la création de Lucky Luke, une grande exposition consacrée à l’œuvre de Morris sera réalisée en partenariat avec la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image. Elle apportera un nouveau regard sur l’œuvre de ce créateur majeur du 9e art, en valorisant notamment son caractère particulièrement inventif. Le Festival poursuit par ailleurs sa politique hors les murs et présentera, grâce au concours de la Ville de Versailles, l’exposition Jiro Taniguchi du 11 mars au 15 mai 2016 à l’Espace Richaud, nouveau lieu destiné à accueillir des réalisations culturelles de prestige.

9eArt+ poursuit son dialogue avec l’Association du FIBD en vue de la mise en place, dans les meilleurs délais, d’un partenariat refondé et ce, dans un cadre où il apparaît que le protocole d’accord en cours, n’ayant pas fait l’objet d’une dénonciation dans les formes, se prolonge au delà de 2017. Cette démarche s’effectue parallèlement à de nombreux échanges avec les pouvoirs publics, représentés par le Comité des financeurs et les éditeurs de bande dessinée, via le Comité de concertation et de coordination créé au mois de mars dernier - sur la base d’une volonté conjointe du Groupe BD du SNE, du Syndicat des Editeurs Alternatifs et de 9eArt+. Elle tend à permettre l’élaboration, au cours des mois à venir, d’un projet commun entre toutes les parties afin d’assurer la pérennité du Festival via son adaptation aux enjeux futurs. La priorité est aujourd’hui la réussite de la prochaine édition qui nécessite la mobilisation de tous les acteurs majeurs de ce Festival qui compte parmi les temps forts du paysage culturel Français.

f t g m