Copyright 2017 - Site by Misterdan

Olympus Mons - Tome 1 : Anomalie Un de Christophe Bec et Stephano Raffaele

2026. D’étranges phénomènes se produisent simultanément en différents lieux.
Dans les profondeurs de la Mer Baltique, des chasseurs de trésors sous-marins découvrent ce qui semble être les vestiges d’un artefact inconnu. Dans l’Iowa, un medium est hanté par d’étranges visions dans lesquelles il visite une épave mystérieuse au fond de la mer. Sur un écran, un message adressé aux habitants de la Terre. Sur Mars, des cosmonautes trouvent une série d’objets énigmatiques. En suivant leur piste, ils arrivent sur les pentes de la plus haute éminence de Mars : le Mont Olympus, où ils découvrent la carcasse d’un vaisseau spatial. L’énigme est totale mais aucun doute : ces différents phénomènes sont bien liés entre eux !

1492, quelque part au large des Amériques : les navires de Christophe Colomb sont prêts à renoncer quand une lueur traverse le ciel et semble leur montrer la voie. En effet le lendemain la terre leur apparaît, et le reste c’est l’Histoire, encore que...
2026, quelque part en Mer Baltique : des chasseurs de trésors sous-marins fouillent les profondeurs marines quand leur sonar détecte une forme étrange (cette partie est directement inspirée d’une découverte réalisée en 2011 en Mer Baltique par une équipe d’exploration suédoise qui a reperé au sonar une sorte de disque de 60 mètres de diamètre) avant que leurs appareils se détractent...
2026, en Turquie, des reporters tentent de gagner les pentes du Mont Ararat sur la foi de clichés pris en 1949 et montrant des formes étranges...
2026, planète Mars : des cosmonautes russes posent pour la première fois le pied sur la planète Mars, non loin du Mont Olympus qui les domine de ses 27 000 mètres ! Dès leur première sortie ils repèrent des artefacs qui ne peuvent être naturels. En suivant leur piste ils découvrent les restes d’un gigantesque vaisseau spatial...
2026, au fin fond de l’Iowa : un médium reçoit des visions : il se visualise près de l’épave repérée par l’équipe de chasseurs sous-marins...
Et bien sûr on devine vite que tous ces évènements sont forcément liés !

Les bases sont maintenant posées pour une toute nouvelle série qui débute chez Soleil : Olympus Mons ... Le scénario est bien maitrisé et distille un suspens bien agréable. Ce premier tome met en place tous les éléments et il est suffisamment dense et prometteur pour que le lecteur ne soit pas trop frustré, comme c’est parfois le cas pour des tomes d’introduction.
Sommes nous seuls dans l’univers ? Olympus Mons nous confirme que non ! Quelle vont alors être les réactions ? Les tomes suivants, dont on ignore le nombre pour le moment, vont sans nul doute nous apporter des éléments de réponse.
Cette nouvelle série nous accroche aussi avec une superbe couverture dans des tons orangés tout à la gloire de la planète rouge. Les dessins, classiques, de Stephano Raffaele, sont bien circoncrits dans leurs cases bien délimitées. Mais ils s’en échappent souvent pour s’étaler en pleine page ou même sur une double page, et nous donner une vision grandiose.

Voilà une série prometteuse qui donne très envie de découvrir la suite. Espérons qu’elle ne tardera pas trop et sera à la hauteur des ces premiers chapitres.

Editeur : Soleil – Collection : Fantastique – Scénario : Christophe Bec – Dessin : Stefano Raffaele – Date de parution : 25 janvier 2017 - 56 pages - 14,95 euros

f t g m