Copyright 2017 - Site by Misterdan

Les chroniques de Braven Oc - Tome 1 : L'épée de Galamus de Alain Ruiz, Picksel et Alcante

Dans un futur lointain, où la Terre a bien changé, le jeune Braven Oc découvre que les habitants de son village ont été victimes d'un terrible sortilège jeté par les Homoplantes. Après la grande catastrophe écologique et la fin du règne des humains, ce sont ces créatures étranges qui règnent désormais en maîtres sur la planète. Braven Oc, aidé par de curieux amis aux pouvoirs magiques, va devoir retrouver la légendaire épée de Galamus pour libérer son village. Mais la mission est difficile en ces temps hostiles.

Le tome 3 de Braven Oc, version BD, devrait sortir sous peu, c’est donc l’occasion de vous faire découvrir cette très jolie série.
Les chroniques de Braven Oc ce sont des romans pour jeunes ados, écrits par Alain Ruiz et publiés chez Kennes Editions. Cet éditeur s’est fait une spécialité de la publication conjointe de bandes dessinées et de romans. C’était déjà le cas pour Sorcières, sorcières. Et c’est au Festival d’Angoulême que j’ai craqué pour la série BD de Braven Oc.

Braven Oc est un petit berger qui, avec son chien Youm, garde les troupeaux. Mais ce jour-là, quand il rentre à la maison, les Homoplantes sont passés par là, et tous les habitants ont été métamorphosés en troncs d’arbre. Son père Syrus Oc, le chef des villageois, a juste le temps de lui expliquer ce qui s’est passé avant sa transformation totale. Le seigneur Torguen, le chef des Homoplantes, persuadé que les villageois ont triché sur l’impôt remis au percepteur, a décidé de les punir. Mais Syrus Oc n’a pas triché et a bien remis les dix sacs de pièces d’argent prévus, alors que s’est-il passé ? Braven, n’écoutant que son courage, fait le serment de se rendre chez les Homoplantes et d’obtenir la levée du sortilège. En chemin il rencontre ceux qui vont devenir ses compagnons d’aventures : Tamia, une petite fille saurienne qui a la capacité de se fondre dans son environnement au point de se rendre invisible; Amalek, le jeune archer, Becfigus, un farfadet pas très doué avec les sorts qu’il jette. Tous décident d’accompagner Braven chez les Homoplantes. Leur route va croiser celle d’un druide péteur qu’ils vont délivrer d’un piège, et qui en échange va leur indiquer comment retrouver Galamus, l’épée du dernier chevalier de l’ordre des Ermites.

Dans un monde post-apocalyptique, les humains vivent en paix sur une terre dominée par les Homoplantes, des créatures étranges qui règnent en maîtres. Mais au sein même du pouvoir des luttes intestines se jouent et que peuvent les hommes face à ces êtres ? Des enfants innocents et courageux vont alors relever la tête et déjouer les complots.
Le scénario est bien construit, dense mais fluide, et agréable à lire. Dans ce premier tome on découvre les personnages qui vont animer les histoires. C’est un tome d’introduction, pourtant c’est aussi une aventure complète, avec une fin, ce qui est très appréciable.
Le dessin est gai, les paysages bien rendus, les personnages très expressifs. On s’amuse à la lecture, et cette bande dessinée, même si elle s’adresse en priorité à des enfants, pourra être lue avec plaisir par un public plus adulte.

Editeur : Kennes Editions - Scénario : Alcante (Didier Swysen) - Dessin : Picksel (Joël Van Aerde) d'après de roman d'Alain Ruiz - Date de parution : 26 août 2015 - 48 pages - Prix : 11,95 €.

f t g m