Copyright 2018 - Site by Misterdan

Chronosquad – Tome 1 : Lune de miel à l’âge de Bronze de Giorgio Albertini & Grégory Panaccione

Rien ne nous a vraiment préparés à cette folle épopée mêlant science-fiction, polar, conte initiatique et roman sentimental décalé. Mais une chose est certaine, vous allez vivre une expérience de lecture jubilatoire...
Bloch vient de recevoir l’appel de sa vie : il va enfin intégrer la mythique Chronosquad pour une mission en Égypte antique ! Une banale fugue d’adolescents d’un centre de vacances que l’expérience de ses coéquipiers, Penn et Beylogu, devrait permettre de résoudre rapidement. Mais ce qui se présentait comme une balade temporelle de santé se transforme bientôt pour Bloch en voyage initiatique...

Ce qui aurait dû être la première aventure de Bloch en tant que Chronosquad auprès d’agents expérimentés, va tourner mal. Alors que tout partait bien, même s’il ne se retrouvait pas dans son époque de prédilection, ce qui était une simple fugue devient une véritable chasse à l’homme à travers l’Egypte. Cependant, comme lui et ses coéquipiers le découvriront, ce n’est pas des autochtones dont il faudra se méfier. Le voyage dans le temps serait-il si peu contrôlé ?

Dans ce premier tome, on rentre directement dans le feu de l’action. Il y a très peu d’entrée en matière, que ce soit pour Bloch ou pour le lecteur. A peine quelques heures/pages pour se préparer à devenir un Chronosquad. Il va ainsi effectuer sa première mission sur le terrain, en Egypte, à la recherche de deux adolescents fugueurs. Au-delà de la découverte d’un nouveau monde, on plonge rapidement dans une aventure qui va au-delà de ce que nous pensions être une simple affaire.
Le mystère s’épaissit alors que nous découvrons que les agents ne sont pas les seuls personnes hors de leur temps et que l’Egypte ancienne n’est pas la seule ligne de temps touchée. Que se passe-t-il ? La bande réussira-t-elle à remettre tout en ordre avant que les évènements ne dégénèrent ?

Côté dessin, Grégory Panaccione nous offre quelque chose de magnifique. Les paysages et les personnages nous entraînent d’une époque à l’autre tout en nous offrant une ligne commune. Si l’environnement est bien représenté, on ne peut pas dire que les hommes soient réellement beaux, extrêmement bien dessinés, mais ils détonnent par rapport à ce qu’on peut avoir l’habitude voir. La plume du dessinateur est ainsi reconnaissable.

Découvrez le début d’une aventure pleine de promesse, qui nous offre aventure et intrigues, sur fond de découverte historique.

Éditour : Delcourt – Collection : Neopolis – Scénario : Giorgio Albertini – Dessin et couleur : Grégory Panaccione – Date de parution : 05 octobre 2016 – 240 pages – Prix : 25,50 €

f t g m

Console de débogage Joomla!

Session

Profil d'information

Occupation de la mémoire

Requêtes de base de données