Copyright 2018 - Site by Misterdan

Au pied de la falaise de ByMöko

A travers un véritable cycle de vie, Akou n'a de cesse d'apprendre : apprendre l'étroitesse du lien qui unit la vie à la mort lors de la perte de son grand-père ; apprendre aux côtés de son père, chef de village ; apprendre le pouvoir de l'ombre et de la lumière ; apprendre à travers un rituel initiatique à devenir un Homme ; apprendre l'amour, la vie de famille, l'entraide... et apprendre à nouveau à perdre...

Un village africain sous la lune, au pied d’une falaise... Les habitants sont réunis pour célébrer le grand-père du jeune Akou qui vient de mourir. Akou est triste mais sa maman lui explique qu’il faut se réjouir, et danser car la vie c’est la mort et inversement. Le ton est donné dès les premières pages de ce superbe roman graphique.

Au travers de courts chapitres, le lecteur voit se succéder les étapes de la vie d’Akou. Enfant il garde les troupeaux avec ses copains, et tout est prétexte à l’amusement. Mais un jour surgit le Sigma, sorte de sorcier local, qui va emmener les plus grands des enfants. Il va s’en suivre une période d’initiation où les jeunes vont être entrainés au sport et à la lutte, parfaire leur endurance, découvrir l’esprit de groupe, mais aussi l’alcool de mil. Leur retour au village, après la circoncision marquera leur passage à l’âge adulte. La rencontre de Ma Soleil sera déterminante pour Akou qui va fonder sa propre famille, avec ses fils, puis sa petite fille.

Tout du long de l’album on assiste à des scènes de vie au village : les femmes au marché, la justice rendue par le chef, qui est justement le père d’Akou.
Lors du décès du chef son fils aîné doit lui succéder mais il se désiste pour Akou, bien plus sage et juste que lui. Pour valider cette nomination ce dernier devra grimper la falaise et rencontrer le vieux chaman qui lui confiera le village et ses habitants.

Cet album est une très belle découverte, le grand coup de coeur de l’été.

Traitées en couleurs sépia, les images sont époustouflantes : on est vraiment dans la nuit africaine, on entend la musique, on voit les danseurs. Seuls les personnages sont agrémentés de couleurs, juste ce qu’il faut pour les faire ressortir.
L’histoire a la magie d’une conte africain, tout en étant moderne et remplie d’humour. C’est le genre d’album qui donne la pêche, et auquel on revient sans cesse.

C’est aussi une belle aventure que l’auteur a voulue transmédia. Un site 360° réalisé par Abdou Diouri permet de rentrer dans les cases africaines, de découvrir les habitants du village. On peut aussi y voir un clip vidéo de Semmy Demmou, mettant en scène Miel, un danseur électro. Le tout est agrémenté d’une bande son réalisée par Tismé.

Le site dédié

Editeur : Soleil – Collection : Noctambule - Scénario et dessin : ByMöko – 31 mai 2017 – 160 pages – 17,95 €

f t g m

Console de débogage Joomla!

Session

Profil d'information

Occupation de la mémoire

Requêtes de base de données