Copyright 2018 - Site by Misterdan

Brocéliande, les aventures du petit peuple – Tome 1 La fontaine de Barenton de Olivier Peru, Élodie Jacquemoire et Bertrand Benoit

Des Korrigans ont enfin trouvé le moyen d'obliger Orignace à leur écrire une histoire. Ils veulent que le Teuz invente un conte dans lequel eux auraient un beau rôle, mais Orignace est en panne d'inspiration. Et alors qu'il cherche des idées dans la forêt de Brocéliande, il assiste aux débuts de la passion entre Merlin et Viviane. L'enchanteur fait tout ce qui est en son pouvoir pour séduire la future dame du Lac et n'hésite pas à user de ses sorts les plus puissants... Rien ne l'arrête. Cela fait bien les affaires du Teuz, lui qui cherchait de l'inspiration va être servi ! Seul problème, les Korrigans ne sont habituellement pas friands d'histoires d'amour.

Un seul mot : génialissime.

Le lecteur est transporté dans un récit qui ne s’arrête que quelques instants, juste pour lui laisser le temps de rêver. On est complétement emporté au milieu de ce pays féérique, entouré de tous ces êtres étranges et majestueux. L’histoire est assez simple, mais ce qui est bien singulier c’est la façon de nous emmener dans cet univers. Les personnages ont une profondeur qui est assez étonnante pour une bande dessinée d’un cinquantaine de pages. Tout n’est pas dit, le lecteur doit faire la part des choses, comprendre que tout n’est pas blanc ni noir, c’est ce qui permet de construire des personnages aussi élaborés. L’intrigue, bien que simple, ne cesse de nous surprendre par des revirements de situations et c’est avec curiosité que l’on tourne chacune des pages. Sans parler de l’humour décalé et parfois à la limite de l’humour noir, qui fait que l’enfant comme l’adulte peut éprouver du plaisir à lire cet album.

Quant au dessin, il est tout bonnement magnifique. J’ai adoré la texture qu’il laisse, grâce à la colorisation notamment, on a l’impression que l’on peut toucher le Korrigan ou le bois. Il y a dans le coup de crayon une dynamique, une vitesse, qui nous rappelle ces êtres surnaturels qui apparaissent et disparaissent à la vitesse de l’éclair. Et lorsque l’intrigue se calme un peu on a droit à un magnifique plan fixe, dans le détail, qui nous transporte au milieu de nos souvenirs d’enfants, lorsque les lutins et les fées faisaient partie de notre quotidien.

L’histoire prend du relief avec l’image, l’image prend de l’ampleur avec l’histoire, les deux s’accordent parfaitement et nous transportent, le temps d’une lecture, dans l’une des forêts les plus magiques qui soit, la forêt de Brocéliande…

Editeur : Soleil – Collection : Soleil celtique – Scénario : Olivier Peru et Elodie Jacquemoire – Dessin : Bertrand Benoit – Date de parution : 7 juin 2017 – 48 pages – Prix : 14,50 €

f t g m

Console de débogage Joomla!

Session

Profil d'information

Occupation de la mémoire

Requêtes de base de données