Copyright 2018 - Site by Misterdan

Elfes - Tome 18 : Alyana de'Olivier Peru, Luca Merli et Stéphane Bileau

Le monde d’Arran est secoué par le réveil de la créature la plus puissante du monde des Elfes, une petite fille de quelques semaines…
Alyana, la petite fille née de l’union de Fall et de Tenashep, est venue au monde les yeux ouverts et capable de parler. Elle grandit très vite et fait montre de pouvoirs étonnants, provoquant l’envie autant que la crainte, des facultés qu’aucun elfe aussi jeune ne devrait posséder. Alors que son père était l’un des plus grands chasseurs de ce monde, Alyana pourrait bien en devenir la proie la plus convoitée.

Alors que Tenashep n'a plus longtemps à attendre pour accoucher, Orbotesh s'inquiéte du futur. Effectivement les goules de Lah'saa la nécromancienne ont laissé la jeune femme et son futur bébé en vie, ce qui chez les elfes n'est pas un bon présage.
Orbotesh tombe dans une embuscade, c’est avec un couteau sous sa gorge qu’on lui révéle des visions du futur. Un personnage que nous ne voyons pas lui révèle son identité pour son plus grand choc... et notre plus grand mystére. Le futur serait donc fait d'araignées géantes, de dragons, de monstres, de sang, de flammes et d'une mystérieuse ombre de femme ailée ?... Qui est elle ?
A peine le temps de se le demander puisque le bébé tant annoncé est enfin là ! C'est une petite fille qui voit le jour et qui est baptisée Alyana. Mais à peine est-elle née que le sang sur les draps dessine un mauvais présage, de plus l'enfant a des ailes, enfin chose encore plus intriguante les animaux, qui marchent, qui nagent, qui volent et qui rampent tous sont là … Mais, à nouveau, pourquoi ? Qu'adviendra-t-il de cette jeune enfant dans le futur ?

Epique ! c'est le mot qui me vient en lisant le mot fin de la dernière page de l’album. C'est le premier tome de la saga où je prends un plaisir total à le lire de la première page à la page finale. L'histoire est toujours divertissante certes, mais cette fois le scénario est vraiment sombre et pourtant tellement enchanteur. Les dessins sont magnifiques et remplis de détails, ce qui, combiné aux couleurs parfaitement coordonnées, donne un grand plus à la lecture. Enfin c’est sans compter un grand nombre de créatures magiques et de combats !
Je recommande très chaudement ce dix-huitième tome !

Editeur : Soleil – Collection : héroic fantasy – Scénario : Peru Oliver et Luca Merli – Dessin : Bileau Stéphane, Goux Pierre-Denis – Date de parution : 27 septembre 2017 – 54 pages – Prix : 14,95 €

f t g m

Console de débogage Joomla!

Session

Profil d'information

Occupation de la mémoire

Requêtes de base de données