Copyright 2018 - Site by Misterdan

Les petites morts - Retour vers le fémur de Davy Mourier

Au début il n’y avait rien. Puis, la divine Yaourtière, autrement appelée « Grand Tout », créa le monde. Mais le temps y était long. L’éternité, c’était bigrement interminable. On s’ennuyait à mourir, mais sans vraiment pouvoir trépasser. La Yaourtière créa donc la mort. C’était pratique pour arrêter de vivre mais très laborieux. Alors la Yaourtière inventa la première faucheuse et lui confia le job…

Prendre pour point de départ non seulement de l’humanité mais de tout le reste, une yaourtière, il fallait oser ! Surtout quand on voit la tête de la yaourtière, même pas dessinée comme le reste du livre mais photographiée et faisant office de personnage central, omniscient, un dieu quoi… En fait tout lecteur de ma génération, c’est à dire les années 70, doit connaître cet appareil magique que nos mères en bonnes « soixante-huitardes » possédaient pour faire elles-même leurs yaourts dans des pots de verre avec du lait entier. De là à imaginer que cet engin est à l’origine de tout être sur la planète, il faut peut-être avoir fait plus que les manger les yaourts… se les sniffer en intraveineuse ?

Le cadre de la BD est noir, pour bien entrer dans l’ambiance. La faucheuse, petit être encapuchonné qui est là pour récupérer les âmes des trépassés, agit sur différentes périodes : la pré-préhistoire, la préhistoire, l’ère égyptienne, la mondialisation, la Grèce antique… On apprend des choses, on rit pas mal, noir car c’est forcément de l’humour noir… un peu absurde.

Il y a de très belles idées mais je trouve que cela manque un peu de cohérence. C’est comme ce sous-titre « Retour vers le fémur » c’est trop drôle mais ce n’est pas exploité dans l’histoire qui pourrait être un pastiche. Le fil conducteur de la temporalité n’est pas vraiment suivi, ou il y a de grandes digressions qui mêlent Hitler dépité par le refus de son entrée aux beaux-arts et l’extermination des indiens d’Amérique dans la même page. Il y a aussi des plaques funéraires avec des épitaphes pour le moins fantaisistes...exemple : Jean-Louis GPS 1983-2098 Vous êtes ici ou Jésus 01-33 « Je reviens »

Pour finir, je dirais que cet ouvrage contient des éléments « en réalité augmentée » pour trouver des « contenus exclusifs les petites morts ! » sur son smartphone ou sa tablette, et il est la suite d’une série intitulée « La petite mort » du même auteur, qui a sorti 4 volumes. Peut-être que le filon s’essouffle un peu...

Éditeur : Delcourt - Collection : Humour de rire – Série : Les petites morts – Genre : Humour – Scénario et dessin : Davy Mourier – Date de parution : 15 novembre 2017 – 90 pages - Prix : 15,50 €

f t g m

Console de débogage Joomla!

Session

Profil d'information

Occupation de la mémoire

Requêtes de base de données