Copyright 2018 - Site by Misterdan

Les Blondes - Tome 27 : Super hotte ! de Gaby et Dzack

Ce n'est pas de leur faute, elles sont nées comme ça ! Maladroites, distraites, naïves : les Blondes sont toujours drôles et attachantes ! Un nouveau déferlement de gags ! Vanessa et ses copines n'ont pas fini de vous faire rire !

Alors c’est affiché dès la couverture dans un macaron coloré : « contient plein de nouveaux gags complètement inédits et d’autres gags moins inédits ». On pourrait dire aussi : « des gags un peu drôles et des gags pas du tout drôles »…
Ça se lit vite, et je pense que ça s’oublie vite aussi. Les dessins n’ont rien de particulier, ils sont corrects. Mais sans vouloir être mauvais public ou élitiste il y a des planches qui sont franchement too much… La blonde qui se passe un coton tige d’une oreille à l’autre car sa boîte crânienne est vide, je ne vois pas ça d’un bon œil par exemple… ça pourrait être dangereux s’il prenait l’envie à des enfants d’essayer de l’imiter, quelle idée ! Mais honnêtement, je pensais qu’il y aurait plus de scénario salaces, et les auteurs ne jouent heureusement pas trop sous la ceinture.
La Blonde est donc représentée comme définitivement bête, même si l’auteur l’affuble d’adjectifs plus sympathiques, tel que maladroite, elle ne sait pas réfléchir, n’a pas de bon sens. Et là encore on pourrait parler de la différence de traitement fait entre les hommes et les femmes dans notre société française, dans le langage courant par exemple « une femme galante est une femme de mauvaise vie, un homme galant est un homme bien élevé, une honnête femme est une femme vertueuse, un honnête homme est un homme cultivé ».
Et quand on pense au personnage des sketches de Gad Elmaleh qui s’appelle Le Blond, qui est pour le coup, synonyme de perfection (et qui a été lui aussi adapté en BD), il est à l’opposé de ces Blondes...

Éditeur : Soleil - Collection : Soleil Humour - Scénario : Gaby – Dessin : Dzack - Date de parution : 13 décembre 2017 - 38 pages - Prix : 10,50 €.

f t g m