Copyright 2018 - Site by Misterdan

À la lettre près de Cyrille Pomès

À 40 ans, Patrick peut s’estimer satisfait de sa vie. Mais qu’en penserait le jeune homme qu’il était à 17 ans ? À cet âge où l’on est plein de grands principes et d’idéaux auxquels on refuse de renoncer, Patrick avait justement écrit une lettre à lui-même. À l’homme adulte qu’il serait plus tard, pour qu’il ne devienne pas celui qu’il redoute. Aujourd’hui, cette lettre retrouvée, il est temps que Patrick fasse un bilan de sa vie. Sous le jugement impitoyable du jeune homme passionné qu’il était.

Le premier ouvrage de Cyrille Pomès avait fait sensation à sa sortie en 2005. Il avait notamment été sélectionné au Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême. Cet album reparaît aujourd'hui dans la collection 1000 Feuilles dans une nouvelle édition augmentée de plusieurs pages de bonus.

L’écriture est assez complexe car le mélange des époques est déroutant, il y a des ellipses qui sont difficiles à refermer. Heureusement il y a à chaque extrait de lettre un nouveau chapitre resitué par l’âge de Patrick et un commentaire pour juger de la situation. Exemple : « 35 ans histoire de Chloé ». Mais parfois on ne sait plus quels sont les protagonistes de certaines époques, en tout cas en ce qui concerne les compagnes de Patrick, car elles sont nombreuses.

Lorena est celle qui est le fil rouge de cette histoire, elle était là au début, lors de l’écriture de la lettre et c’est à elle que Patrick l’a confiée pour être sûr d’attendre d’avoir 40 ans pour la relire. Il pensait à 17 ans, vu l’amour qu’il éprouvait pour elle, qu’elle ferait toujours partie de sa vie. La désillusion qu’il subira forcément en relisant la lettre (décalage entre les idéaux de la jeunesse et les compromis inhérents de la vie) se lit déjà dans la façon dont Lorena le juge.

Le deuxième point important pour le Patrick de 17 ans était son avenir professionnel. Là encore les compromis sont compliqués à expliquer à quelqu’un de jeune car le confort pécunier est souvent secondaire à 20 ans et indispensable par la suite (la formule employée dans la lettre, « avoir une tirelire en guise d’éthique » montre bien cet idéal...).
Enfin, le thème de l’amitié est lui aussi passé au crible du déroulement d’une vie. Le constat intéressant que permet cette histoire c’est qu’il est impossible de rester le même en vieillissant, et les personnes qui nous côtoient à certaines époques de notre vie disparaissent au fur et à mesure des désaccords et des péripéties, tandis qu’un écrit reste. C’est en cela que ce récit est fort. On ne peut se mentir à soi-même, et le jugement que l’on se porte est le plus difficile à supporter.

Il est à parier que mon ressenti à la lecture de cette BD ne sera sûrement pas le même que celui des personnes de 20 ou 30 ans de moins que moi (ou de plus), chaque âge doit avoir sa vision des choses.

Éditeur : Glénat - Collection : 1000 feuilles – Scénario et Dessin : Cyrille Pomès – Date de parution : 31 janvier 2018 – 80 pages - Prix : 15,50 €

f t g m

Console de débogage Joomla!

Session

Profil d'information

Occupation de la mémoire

Requêtes de base de données