Copyright 2018 - Site by Misterdan

Polyphonte de Cécile Vallade et Julie Nakache

Polyphonte, jeune femme libre, refuse toute attache à l’amour, aux plaisirs physiques et à la vie domestique. Elle se réfugie dans la dévotion à la vierge et sauvage Artemis. Mais Aphrodite, déesse de l’amour, ne l’entend pas ainsi et lui insuffle une passion charnelle avec un ours. Polyphonte enfantera deux monstres sanguinaires. Zeus, exaspéré par les carnages de ces deux créatures, demande à ce qu’on les mutile, mais Ares, grand-père de Polyphonte, demande et obtient pour sa descendance un moindre châtiment, sous la forme de métamorphoses. C’est ainsi que les jumeaux deviennent un grand-duc et un vautour et Polyphonte, jugée coupable de ce désordre, une chouette hulotte dont le ululement nocturne annoncera guerres et séditions.

Quel magnifique objet que cet album ! La couverture est tout simplement magnifique, réalisée avec deux grosses feuilles cartonnées enserrant l’album lui-même. Le papier utilisé pour les pages intérieures est de très belle qualité. Le tout donne le sentiment d’avoir entre les mains un album unique réalisé à la main juste pour le lecteur ! C’est un sentiment rare et précieux.

Quant au contenu il est vraiment superbe. Les illustrations en noir et blanc de Cécile Vallade mettent en valeur les textes de Julie Nakache qui raconte une légende de la mythologie grecque, celle de Polyphonte, extraite des Métamorphoses d’Antoninus Liberalis. J’ai eu la chance pendant le festival d’Angoulême d’admirer les dessins originaux de Cécile et j’ai adoré !

Cet album, qui exploite dans une tonalité moderne la sexualité et les châtiments de la belle Polyphonte, ravira le lecteur par sa poésie et sa beauté. A noter que la crudité et la violence qui émaillent l’album en font un ouvrage qui n’est pas à mettre entre toutes les mains.

Illustratrice autodidacte, Cécile Vallade a participé au recueil de poésies illustrées 99 complaintes de Yacine Synapsas ainsi qu'à la revue Jukebox T.4, Au bordel, chez Vanille Goudron. Elle a aussi réalisé diverses illustrations et sérigraphies avec les Éditions Empaillées et Les Mains Sales.
Romancière et professeur de lettres, Julie Nakache a publié, aux éditions d’Écarts, trois romans : Il neige un peu de lui sur le seuil où elle attend , Portraits au visage manquant et Le reflet des méduses, que j’ai eu le plaisir de présenter ici.

Éditeur : Eidola - Textes : Julie Nakache d’après Antoninus Liberalis – Dessins : Cécile Vallade – Date de parution : 5 janvier 2018 – 40 pages - Prix : 15 €

f t g m

Console de débogage Joomla!

Session

Profil d'information

Occupation de la mémoire

Requêtes de base de données