Copyright 2018 - Site by Misterdan

Colonisation - Tome 2 Perdition de Denis-Pierre Filippi et Vicenzo Cucca

Envoyés sur une nouvelle mission de récupération, Milla et son équipe se retrouvent prisonniers sur une planète inconnue. Leur geôlier, un certain William, leur explique que sa Nef ayant subi une avarie grave dans une galaxie isolée, les techniciens avaient été réveillés sans possibilité de réintégrer leur caisson d’hibernation. Ils ont alors dû s’adapter à une situation... compliquée, et créer une colonie qu’ils semblent vouloir garder secrète.

Une histoire complexe, profonde et racontée de façon à ce que l’on ne pense même pas une seconde à poser le livre. Que demander de plus ? Des personnages attachants ? On les a aussi. De l’humour adapté au public visé (à savoir les adultes) ? Check.

Vous l’aurez compris, cette bande dessinée est tout juste géniale. La profondeur philosophique qu’elle possède est assez grande, elle nous fait réfléchir à notre condition d’homme, parasite de la Terre. Elle nous pousse également à nous questionner sur l’altruisme et l’abnégation, et sur la possibilité de les mettre en place. Tout cela en s’inspirant du passé s’il vous plaît. Le scénario oscille entre rapidité et lenteur, mais même lorsqu’ils prennent leur temps nos héros nous donnent envie de tourner les pages encore et encore, car dans chaque case des questions se soulèvent, ou de réponses arrivent. Le côté science-fiction est très bien maitrisé, on n’a pas l’impression de tomber dans du too much, de se sentir transporté dans un monde trop lointain, car nous sommes bien accompagnés dans sa découverte.

Le dessin est magnifique, et il permet d’ajouter beaucoup de choses qui n’ont pas besoin d’être explicitées par le texte. Par exemple, juste par la différence de luminosité on peut comprendre qu’on est passé d’une planète à une autre, sans avoir besoin d’ajouter une case, ce qui permet au récit d’avancer paisiblement. Les personnages sont travaillés dans le détail, la pilosité, les reflets dans les regards, tout est fait pour donner une sensation de réel, pour nous projeter dans l’univers SF et rendre plausible ce futur plutôt chaotique. Un dernier mot sur les décors qui sont juste splendides. Dans les zones naturelles on trouve des détails époustouflants, comme l’herbe au creux d’un rocher en arrière-plan, un poisson dans les profondeurs de l’eau. Dans les zones urbaines on retrouve le côté futuriste maitrisé de façon à ne pas nous étouffer, avec des détails qui nous feront sourire, avec des références à des films ou univers très connus. A vous de les trouver !

Editeur : Glénat – Collection : Grafica – Scénario : Denis-Pierre Filippi – Dessin : Vicenzo Cucca – Date de parution : 11 avril 2018 – 48 pages – Prix : 13.90 €

f t g m

Console de débogage Joomla!

Session

Profil d'information

Occupation de la mémoire

Requêtes de base de données