Copyright 2017 - Site by Misterdan

2e critique d'Alisik - Tome 2 : Hiver de Hufledt Humbertus et Vogt Helge

Alisik Tome 2

L’hiver a pris ses quartiers dans le petit cimetière et Alisik décédée à l’âge de 15 ans a appris à accepter son nouveau statut de "défunte". Le temps s’égrène doucement pour elle et ses nouveaux amis appelés les post-mortem. Seulement, elle n’arrive pas à se rappeler de ce qui a provoqué son décès et tant que ses péchés n’auront pas été jugés, elle est condamnée à errer entre l’enfer et le paradis. Elle mène alors l’enquête accompagnée de Ruben, 15ans, devenu aveugle suite à un accident, qui entend les fantômes et croit qu’Alisik est vivante. Ruben veut en savoir plus sur celui qui a provoqué son accident. Durant leur périple, Alisik va découvrir que sa mort et l’accident de Ruben sont intimement liés. Pour ne rien arranger, Alisik s’attache de plus en plus à Ruben. Dans ce tome 2, on retrouve la douceur du premier tome. Cette douceur est accentuée par les flocons de neige et le manteau blanc qui recouvre le cimetière. Alisik et ses cinq compagnons sont heureux car c’est noël mais la nostalgie les empare. Allumette et Frings vont raconter à Alisik les drames qui les ont conduits à la mort. On a de l’empathie pour ces fantômes atypiques et farfelues qui n’ont pas l’air pressés de passer de l’autre côté et qui ne pensent qu’à s’amuser. On pénètre dans un univers à la fois sombre et coloré, doux et dur, romantique et fantastique. Ce monde gothique nous fait toujours penser à l’univers de Tim Burton et le graphisme nous rappelle les codes des mangas. On a plaisir à retrouver entre les pages, le petit lapin rose à la fois mignon et terrifiant que l’on dirait tout droit sorti d’un manga ,les règles, les annotations d’Alisik et les petits dessins disséminés tout au long du tome. Laissez- vous happer par cette bande dessinée et rejoignez le merveilleux monde d’Alisik et ses compagnons. Le premier tome Primtemps était une petite pépite et celui-ci Hiver est un petit joyau que l’on n’a pas l’habitude de voir souvent. D’ailleurs la couverture est sublime aussi bien visuellement qu’au toucher.

Lire la critique d'Elo.

Éditeur : Le Lombard - Genre : Fantastique / Esotérisme – Scénario : Helge Vogt - Dessinateur : Hubertus Rufledt - Date de parution : 23 mai 2014 - 88 pages - Prix : 14,99 €.

f t g m