Copyright 2018 - Site by Misterdan

Border - Tome 4 de Yua Kotegawa et Kazuki Kaneshiro

Pour avoir déjà fait l’expérience de la mort, Ango Ishikawa, inspecteur au sein de la 1re unité de recherche du Département de la Police Métropolitaine de Tokyo, se découvre "une capacité à communiquer avec les morts". Mais alors que ce pouvoir lui a permis de résoudre de nombreux dossiers sensibles, il se trouve cette fois confronté à la pire des affaires. Le pronostic vital de son équipière Haruna se retrouve engagé et il doit faire face à un choix des plus extrêmes.
La vie et la mort, le bien et le mal... Bien des frontières se font incertaines : quelle sera la réaction face à tout cela d’un Ishikawa en souffrance et au bord du gouffre ?!

J’ai trouvé ce manga extraordinaire. On se retrouve plongé au cœur de l’histoire, qui ne nous lâche pas une seconde et nous tient sur le fil du rasoir en même temps que l’inspecteur oscille entre bien et mal. Tout au long de l’histoire, on plonge au cœur d’une affaire des plus sensibles, où se mêlent meurtres, drogues, vie et mort. Il y a une approche sentimentale qui est grande, même si le personnage principal semble plutôt froid et distant. On le découvre sous différents aspects alors qu’il découvre les travers les plus mauvais de l’humanité et, même au cœur de ceux-ci, il découvre qu’il faut parfois faire le mal pour faire le bien. Jusqu’où son éthique tiendra-t-elle le coup face à ce monde qu’il découvre à la fois du côté du bien et du mal ? Du côté des vivants et des morts ? On aura la réponse à la fin, mais encore une fois, les notions de bien et de mal dépendent uniquement de la personne concernée...

Border est très sombre et ses dessins, pas toujours si sombres, viennent créer cette atmosphère très particulière, tout en noir et blanc, comme ses personnages. Bien que tout ne soit pas définitivement arrêté, que le bien et le mal se côtoient et s’embrassent.

L’approche à la fois des vivants et des morts sert à merveille le récit et l’on voit bien les deux côtés de la barrière. Ce manga apporte des réponses à bien des questions sur la vie, la mort et l’entre-deux, et il est bien difficile de ne pas soi-même prendre position d’un côté ou de l’autre, de ne pas y croire. Quant à la fin, ce tome étant le dernier, elle est à l’image du manga, ne donnant pas toutes les réponses, mais laissant le lecteur créer la sienne, selon son opinion du personnage...

Au-delà de ce polar avec cette part de fantastique, ce sont des sujets bien d’actualité qui sont traités et qui ne laisseront personne indifférent.

Editeur : Komikku Editions – Scénario : Kazuki Kaneshiro – Dessin : Yua Kotegawa – Date de publication : 15 septembre 2016 – 208 pages – Prix : 7,90 €

f t g m

Console de débogage Joomla!

Session

Profil d'information

Occupation de la mémoire

Requêtes de base de données