Copyright 2018 - Site by Misterdan

Divci Valka ou la guerre des pucelles - Tome 4 de Kouichi Ohnishi

En 1415, Jan Hus, théologien de Prague opposé à la corruption de l’Église, est brûlé comme hérétique. Cet événement marque le début d’une lutte farouche entre les hussites, partisans de l’égalité entre tous les disciples, et les catholiques soutenant l’autorité du clergé. L’année 1419 marque le début des conflits qui seront connus sous le nom de “guerres hussites”. Le 13 juillet 1420, une bataille historique s’engage sur la colline Vítkov, près de Prague et la petite armée taborite des hussites parvient à vaincre les chevaliers des forces catholiques, à seulement 2 000 contre 100 000.

Auréolée de son succès, la troupe de Jan Žižka organise une grande messe réunissant nobles influents et royauté. C’est alors que le désastre frappe. Un assassin, envoyé par les catholiques, blesse grièvement le capitaine hussite tandis qu’en ville la peste noire fait des ravages. Les forces hussites sont plongées dans le chaos. Parties à la recherche de Žižka et de Sára, disparue avec lui, Šárka et Gabriela arrivent au quartier juif, où elles apprennent que l’épidémie de peste a été orchestrée par l’ordre catholique de la Croix à l’étoile rouge et que leur amie Irmgard est une espionne à leur solde. Lors du combat qui s’engage entre les deux camps, Šárka n’a pas d’autre choix que de la tuer de ses mains. L’armée hussite est victorieuse, mais pour combien de temps ?

Jan Žižka ne recule devant rien, il recrute femmes, hommes et enfants pour mener sa guerre, guidé par la foi. Son prochain objectif est de s'emparer du vieux château catholique de Vyšehrad, place forte de l’armée catholique. Mais l’imprenable forteresse va résister et c’est un long siège qui s’engage. L’impitoyable chef hussite compte sur un mélange entre stratégie de cavalerie offensive et stratégie wagenburg défensive qui consiste à se cacher derrière des chariots de ferme. Mais l'ennemi est barricadé à l'intérieur et rien ne peut pas les faire bouger. Pour les conquérir il s’appuie sur l’aide de Liselotte, la petite fille du légendaire inventeur Konrad Kyeser, ingénieur en machinerie – qui a vraiment existé - qui se présente à la rescousse. Elle invente de nouvelles techniques mais qui se soldent par des échecs : le bélier a un recul trop fort, le chariot d'assaut est trop lourd, la tour d’attaque est renversée par le vent. Pour réussir dans sa conquête Jan Žižka devra faire des choix difficiles. Et c’est finalement par ruse que le château sera pris : à l'aide de masques respirateurs les assaillants s'infiltrent par les tunnels inondés. Mais le prix à payer sera lourd avec la mort de deux des enfants.

Divci Valka poursuit sa route brillamment avec ce nouveau tome alliant toujours récit historique et fantasy. Pris par le plaisir de lire, nous sommes tour à tour plongés dans la perplexité, dans l’humour, ou même dans la tristesse avec la mort des enfants.
J’aime vraiment beaucoup cette série et ne demande qu'à découvrir la suite !

En bonus, et comme dans les autres tomes, Kouichi Ohnishi nous offre plus d'informations en fin de volume ce qui permet de différencier la partie fictive et la partie historique. C’est vraiment très plaisant et intéressant de pouvoir faire la part des choses !

Pour info 7 tomes sont déjà parus au Japon !

Editeur : Komikku – Collection : Seinen – Scénario et dessin : Kouichi Ohnishi – Date de parution : 09 janvier 2017 – Prix : 8,50 €

f t g m

Console de débogage Joomla!

Session

Profil d'information

Occupation de la mémoire

Requêtes de base de données