Copyright 2018 - Site by Misterdan

Cheeky love – Tome 1 de Mitsubachi Miyuki

Par amour pour le capitaine de l’équipe de basketball de son lycée, Yuki en est devenue la manager. Son but : être proche de lui, tout simplement. Jusqu’à ce que l’un des joueurs, Naruse, ne découvre son secret et ne se déclare à elle.

Si l’intrigue peut paraître assez banale à première vue, les personnages y apportent une touche de fraicheur bienvenue. Yuki tout d’abord, est une jeune fille qui fait beaucoup d’efforts pour être adulte. Calme et posée en apparence, elle a grandi trop vite et ne sait pas comment gérer les émotions soudaines qui l’assaillent. J’ai aimé ce personnage en demi-teinte, qui passe par des moments d’émotions et de coups de gueule qu’elle ne comprend pas elle-même. J’ai hâte de la voir évoluer !
Quant à Naruse, il est ce garçon un peu nonchalant qui fait craquer les filles. Sa force réside dans le fait qu’il n’a rien du bad boy souvent amené dans ce genre d’histoire. Il est tout simplement je m’en foutiste et balance des vérités de la même manière qu’il parlerait de la météo, ce qui a bien évidemment le don de rendre Yuki folle de rage. Entre autre. Cheeky signifiant insolent, le titre est vraiment bien trouvé et j’ai adoré les échanges entre Naruse et Yuki.
Au niveau de l’intrigue générale, si elle est bien évidemment centrée sur cette histoire d’amour qui se dessine déjà dans le premier tome, elle aborde aussi d’autres thèmes assez intéressants. Notamment la difficulté à être soi-même devant les autres. Ainsi que le fait qu’on ne peut pas toujours être constant dans ses émotions car, finalement, personne n’est jamais parfait.
Les dessins réussissent à bien retranscrire les différentes émotions des personnages justement, en s’intéressant de près aux visages et aux regards. Les backgrounds sont d’ailleurs assez peu nombreux alors que les personnages défilent puisque Yuki manage l’équipe de basket au complet. Ce côté épuré contribue à l’ambiance du manga et amène le lecteur à se concentrer sur les ressentis des personnages.
Une bonne découverte pour une série qui devrait être passionnante si elle ne s’essouffle pas dans les tomes suivants !

Editeur : Delcourt / Tonkam – Collection : Shojo – Scénario et Dessin : Mitsubachi Miyuki – Date de parution : 8 février 2017 – 192 pages – Prix : 6.99€

f t g m

Console de débogage Joomla!

Session

Profil d'information

Occupation de la mémoire

Requêtes de base de données