Copyright 2018 - Site by Misterdan

12 ans – Tome 8 de Nao Maita

Yui, 12 ans, tente de se conduire en adulte et s'efforce de ne pas se plaindre de sa solitude, surtout après que son père lui demande si elle aimerait avoir une nouvelle maman... Hiyama et Inaba se rendent compte de ce qu'elle ressent, mais réagissent chacun de façon différente. C'est aussi l'arrivée de Kako, une nouvelle héroïne extrêmement timide et amoureuse d'un garçon de la classe voisine. Non seulement elle peine à lui parler, mais le fait qu'il se trouve dans une autre classe est un obstacle difficile à surmonter pour elle.

La question de son père chamboule Yui. Doit-elle oublier sa mère pour faire de la place pour sa nouvelle maman ? Perdue, elle se pose mille questions qui font que Hiyama s’inquiète beaucoup pour elle. Mais il ne sait pas comment aborder le sujet sans la peiner plus...

Lors du vide grenier organisé par l’école, Inaba s’incruste et évoque devant tout le monde le rendez-vous "secret" entre lui et la jeune fille. Ce qui provoque évidement choc et doute.

Même si j’apprécie les histoires de cœur de ce manga, le couple Yui-Hiyama semble tourner en boucle. Yui est en permanence dans le doute, elle manque de confiance en elle et cela déteint sur sa relation avec Hiyama. Le jeune homme montre une tolérance à toute épreuve, espérant ne pas être rongé par le doute en ayant une attitude plus adulte. Mais au final, chacun se retrouve emmuré dans un silence pesant, la peur d’importuner l’autre l’emportant sur tout le reste. Les soucis évoqués deviennent vite aussi gros qu’une montagne, alors qu’ils pourraient être réglés par une communication plus ouverte. C’est une relation qui n’est vraiment pas de tout repos.

Heureusement, l’arrivée d’une nouvelle héroïne apporte un renouveau appréciable. Kako aussi a 12 ans, se trouve dans une classe voisine et a une peur bleue des garçons. Malgré cela, elle tombe de suite amoureuse de Kohinata. Qui malheureusement est dans la classe voisine de la sienne. Difficile de se voir et de se rencontrer... Et pourtant, petit à petit, Kako va commencer à se rapprocher doucement de ce garçon, jusqu’à enfin lui parler. Kako est tellement mignonne! Elle semble si fragile, tremblotante face aux garçons avec une voix si fluette que peu l’entendent. On la découvre prendre doucement de l’assurance afin de parler à ce gentil garçon qui semble assez réceptif à ses efforts. C’est très frais et tellement girly.

Bien que le début de ce tome ait été une déception, j’ai été ravie de suivre une nouvelle héroïne tout en douceur.

Editeur : Glénat – Collection : Shôjo – Scénario et dessin : Nao Maita - Date de parution : 21 juin 2017 – 192 pages – Prix : 6,90 €

f t g m

Console de débogage Joomla!

Session

Profil d'information

Occupation de la mémoire

Requêtes de base de données