Copyright 2018 - Site by Misterdan

Courrier des miracles de Noboru Asahi

Makoto a une vie de lycéen ordinaire jusqu’au jour où il vole au secours d’un pigeon attaqué par un corbeau. Cet événement anodin marque le début d’une série de malchances pour lui puisque sa petite amie le quitte et qu’il a un grave accident de moto. Il se réveille dans un monde parallèle où un accord lui est proposé. Il devra livrer des “miracles” à des humains s’il veut retourner dans son corps, plongé dans le coma. Il accepte ce marché malgré lui et va devoir persuader des gens d’accepter des paquets mystérieux renfermant des miracles ! D’apparence normale dans le monde réel, il est pourtant un fantôme et cette situation extraordinaire va l’amener à réfléchir sur sa propre vie.

Voilà un conte philosophique inoubliable pour un messager hors du commun !

J'ai bien aimé le début de ce manga qui dépeint très justement l'ennui que l'on ressent chez le personnage de Makoto. Il est lassé de son quotidien et cela est bien retranscrit et très perceptible.
Ce tome évoque les questions que tout le monde se pose sur le sens de la vie. Où se trouve le bonheur ? Est-ce possible d’être heureux ? La vie a-t-elle un sens ? Le bonheur existe-t-il ?
C'est un peu un manga sur le sens de la vie.

Makoto avec son Courrier des miracles va changer la vie des destinataires de ces courriers. Pour certaines personnes ces lettres vont provoquer une remise en question, pour d'autres juste de petits miracles. Mais pour chaque courrier livré, il y a quelque chose qui change, qui évolue pour la personne qui le reçoit.
Côté scénario j'ai apprécié différents points : le principe des petites seynettes imbriquées dans une grande histoire, et aussi le fait qu'il y ait un personnage principal avec peu de rôles secondaires et que le reste des personnages soit très changeant.
Les dessins sont très bien réalisés et mettent bien en valeur les personnages.

Makoto est attachant et au fil des pages on apprend à mieux le connaître, on découvre ses doutes, ses craintes, la réalité de sa vie, les questions qu'il se pose sur son avenir.
Au final ne sommes-nous pas tous à la recherche du bonheur ?

La dernière page du manga donne très envie de connaitre la suite, et dès que l'on a fermé ce premier tome on souhaite déjà lire le second.

Éditeur : Komikku - Collection : Seinen – Scénario et Dessin : Noboru Asahi – Traduction du japonais : Ryoko Akiyama - Date de parution : 8 juin 2017 - 192 pages - Prix : 7,90 €

f t g m

Console de débogage Joomla!

Session

Profil d'information

Occupation de la mémoire

Requêtes de base de données