Copyright 2018 - Site by Misterdan

Le Chef de Nobunaga – Tome 16 et 17 de Mitsuru Nishimura et Takuro Kajikawa

Tome 16
Prétexte idéal pour suivre Nobunaga, l’arrivée de Ken dans le passé est une aubaine pour le lecteur car elle permet de vivre l’Histoire aux côtés de ceux qui la font ! Grâce à son approche culinaire inédite, on se retrouve plongé dans les coulisses du pouvoir entre guerres et stratégies. On suit alors les traces des grands hommes de l’époque tout en se régalant des plats astucieusement concoctés par Ken. Sans temps mort, sans artifice superflu ou raccourci facile, les deux auteurs nous font revivre les moments clés de l’époque Sengoku avec une passion et une authenticité sans pareille.

Tome 17
La succession à la tête du clan Oda est désormais terminée, Nobunaga quitte son château de Gifu. De leur côté, Ken-nyo et Hisahide Matsunaga réfléchissent au moyen d’utiliser à bon escient les prédictions de Kashin… La bataille de Tennôji va bientôt débuter ! Une plongée historique et culinaire captivante au cœur de l’époque Sengoku.

Tandis que Nobunaga décide de passer la main à un successeur et de se concentrer sur l’unification du royaume, d’autres tentent toujours de se dresser contre lui, malgré sa puissance toujours grandissante. Son fils ainé va alors devoir affronter ses ennemis, comme ses soi-disant alliés, pour prouver qu’il est digne de prendre la tête du clan. Ainsi, avec l’aide de Ken pour comprendre ses hommes et affronter ses adversaires, il va démontrer qui il est vraiment et aider son père à réaliser ses rêves.
Lorsque la succession se termine, Nobunaga fait construire un château personnel, puisqu’il a légué celui de la famille Oda à son fils. Cette construction, autant que sa puissance, va pousser ses ennemis à se mettre en mouvement. Vont-ils réussir à faire se réaliser les prédictions de Kashin ? Nobunaga arrivera-t-il à réaliser ses désirs et à mettre fin aux guerres internes en dix ans ? Il va falloir attendre la suite pour le savoir.

Ce sont deux nouveaux tomes très puissants que nous propose les auteurs, autant niveau histoire que rebondissements. Ainsi, la narration ne se concentre plus uniquement sur le duo Nobunaga et Ken avec, gravitant autour, d’autres personnages, mais aussi sur une nouvelle puissance.
Le fils Oda prend place dans l’échiquier et, au début, il était difficile de voir en lui le nouveau chef. Sauf que, bien loin d’être seulement écrasé par son père, il arrive à prouver sa valeur.
De son côté, Ken se retrouve encore au milieu des intrigues, à protéger Nobunaga et maintenant son fils. S’il ne se mêle jamais directement des affrontements, indirectement, il aide à leur résolution. De plus, il y a d’autres préoccupations que la famille Oda et il est temps qu’il les affronte avec autant de courage qu’il ne le fait avec les grandes puissances de ce monde.

Le Chef de Nobunaga continue de proposer son épopée guerrière et culinaire, plongeant avec grâce à la suite de Ken dans le passé.

Editeur : Komikku - Collection : Seinen - Scénario : Mitsuru Nishimura - Dessin : Takuro Kajikawa - Date de parution : 28 septembre (Tome 16) et 14 décembre (Tome 17) 2017 – 182 et 181 pages – Prix : 8,50 €.

f t g m