Copyright 2018 - Site by Misterdan

Destins parallèles - elle - Tome 1 de Imai Daisuke

Dans la superbe ville de Kyôto, une histoire d’amour naît entre deux étudiants suite à l’achat d’un simple miroir. Une expérience unique pour les lecteurs : 2 séries parallèles qui montrent le point de vue de chaque personnage ! Un manga terminé au japon avec 3 volumes (6 en tout).

Chihiro est une adolescente qui pense qu’elle n’aura jamais accès à l’amour car elle ne serait pas assez belle pour cela. Elle a essayé pourtant, mais des moqueries dans son enfance l’ont faite baisser les bras. Aujourd’hui elle rentre à l’université et croise une ancienne camarade, qui lui avoue la trouver très belle et qui l’apprête pour les besoins du club photo. C’est alors que quelque chose d’incroyable se produit, sa grand-mère avait vendu par erreur le miroir de sa défunte mère à un garçon qui voulait l’offrir à son âme sœur. Quelle surprise lorsque ce même jeune homme lui offre l’objet après l’avoir percutée.

Le récit est riche sur plusieurs points. Le fait d’avoir un regard croisé sur les actions qui se déroulent (voir la critique de destins parallèles -lui-), rend le point de vue profond et percutant dans chaque tome. Ce manga est très intéressant sur la subjectivité des actions et des pensées, elle permet de voir comment on peut interpréter certaines choses comme cela nous arrange ou, au contraire, parfois souffrir de douleurs qui n’ont rien à voir avec la réalité. Par exemple lorsque Chihiro pense qu’elle ne peut être aimée cela est dû à une idée dans laquelle elle s’enferme, le lecteur le ressent très bien dans la lecture de l’œuvre.

On a aussi un questionnement important, et mené avec finesse, portant sur le rapport entre l’adolescence et la société. Comment est-ce qu’un futur /jeune adulte se situe-t-il par rapport aux autres ? Ce livre soulève de nombreuses questions en lien avec l’adolescence. Avec ce personnage principal on se trouve beaucoup plus du côté de la raison, de la logique et de l’abnégation de soi. Elle cherche toujours à comprendre comment elle en arrive à être dans sa situation. Le petit bémol que l’on pourrait émettre serait sur le rythme lent qui est utilisé, mais c’est aussi une de ses forces car il nous laisse le temps de réfléchir d’analyser ce qu’il se passe.

Vraiment j’ai adoré !

Je suis un peu plus mitigé quant au dessin. Il est léger, il n’est pas dans la complexité et je trouve cela souvent très réussi car on ne s’encombre pas de détails inutiles (on a déjà suffisamment à réfléchir avec le scénario). Attention cela ne veut pas dire que le dessin est laid, je le trouve souvent même très beau dans sa simplicité. Par contre, c’est dans le mouvement que je le trouve parfois un peu imprécis, les traits peuvent sembler se mêler.

Les illustrations permettent une vraie avancée scénaristique, on voit des choses et l’on se passe de description, un peu comme des photographies de détective privé, on tire nos propres conclusions de ce que l’on voit, et notre héros également. On a l’impression de suivre un personnage de l’intérieur, comme si nous étions ses yeux et c’est un vrai plaisir !

Editeur : Komikku Editions – Collection : Seinen – Scénario et Dessin : Imai Daisuke – Date de parution : 22 février 2018 – 208 pages – Prix : 8,50 €

f t g m

Console de débogage Joomla!

Session

Profil d'information

Occupation de la mémoire

Requêtes de base de données