Copyright 2018 - Site by Misterdan

Destins parallèles - lui – et Destins parallèles - elle – Tomes 2 de Imai Daisuke

Yukichi (héros de Destins Parallèles – lui) est un étudiant intello, qui aurait pu aller à Kyodai, la grande université de Kyoto. Mais il a préféré suivre la belle Hinata dans une université sans prétention. Il décide d’acheter un miroir au marché aux puces, qui se trouve être un cadeau fait à Chihiro (héroïne de Destins Parallèles – elle) par sa mère défunte, afin de déclarer sa flamme à Hinata. Mais il la trouve avec son meilleur ami et entend de bien tristes paroles sur lui. Il s’élance et se heurte à Chihiro, à qui il offre le miroir. Serait-ce un coup de foudre ?

Dans la superbe ville de Kyôto, une histoire d’amour vient de naître entre deux étudiants suite à l’achat d’un simple miroir. Et c’est aussi le début d’une expérience unique pour les lecteurs : 2 séries parallèles qui montrent le point de vue de chaque personnage !

Wahou, je dis juste : « chapeau ! ». Pourquoi me direz-vous ? Parce que chaque tome est indépendant, vous pouvez très bien lire les deux tomes sur lui, ou les deux tomes sur elle et vous arrêter. Vous pouvez aussi lire le tome 1 de chacun puis le tome 2 des autres. Et à chaque fois, selon votre lecture, vous aurez un avis différent (si vous faites l’effort d’oublier tout ce que vous avez lu auparavant et de découvrir l’histoire comme si elle était nouvelle). Vous pouvez très bien suivre seulement l’histoire de Chihiro et de ce fait vous aurez un regard totalement biaisé de la situation et votre opinion de Yukichi en sera impactée. Autrement dit, selon l’ordre dans lequel vous choisissez d’attaquer la série, vous n’apprécierez pas les personnages de la même façon.

Cela ne s’arrête pas à cela ; il a une vraie recherche critique envers notre société, avec la perte de certaines coutumes de la jeunesse, la façon dont les adultes traitent les problèmes des jeunes, et surtout le rapport que tout un chacun a avec ses semblables. L’histoire peut paraître un peu lente mais on lui pardonne, car c’est raconté de main de maître, et elle arrive à rebondir sur des détails. D’ailleurs, si vous aimez fouiller les arrières plans, ou analyser les phrases les plus anodines pour essayer de deviner la suite, alors ce manga est pour vous. Pour ce qui est de l’intrigue en elle-même, on reste en haleine tout du long, car les péripéties amoureuses de deux adolescents ne sont pas simples.

Le dessin est comme l’histoire, à la fois très léger et très complexe. Il est beau par sa simplicité, on n’y trouve que peu de détails, on enlève le superflu, ce qui permet aussi d’accélérer la lecture. Et du coup, à chaque fois qu’un détail change, cela a une importance (une coiffure, un accessoire…). Cela laisse supposer un changement chez le personnage, dans sa façon de voir le monde, dans sa façon de se comporter avec les autres. On a vraiment l’impression de suivre des japonais dans leur vie quotidienne, en les accompagnant au bar ou au karaoké. C’est un vrai régal !

Vivement les deux derniers tomes pour la conclusion de ce(s) manga(s)s hors normes.

Editeur : Komikku Editions – Collection : Seinen – Scénario et Dessin : Imai Daisuke – Date de parution : 31 mai 2018 – 208 pages/volume – Prix : 8.50 €/volume

 

f t g m

Console de débogage Joomla!

Session

Profil d'information

Occupation de la mémoire

Requêtes de base de données