Copyright 2017 - Site by Misterdan

Interview Michael Cudlitz

C’est avec un immense honneur que j’ai pu rencontrer Michael Cudlitz, Sergent Abraham Ford dans la série à l’immense succès The Walking Dead. En effet l’acteur, dont le palmarès télévisuel et cinématographique en ferait rougir plus d’un, était l’invité d’honneur du Mangame Show de Fréjus, le salon consacré aux mangas, comics, séries, jeux vidéos (www.mangameshow.fr). Il est environ 11h ce dimanche 11 septembre, quand je rejoins Michael Cudlitz dans la petite salle VIP qui lui est réservée. C’est un accueil chaleureux que je reçois. Et pourtant je reste très impressionnée. Et finalement l’entrevue a été parfaite.

Place To Be : Je suis très contente de vous rencontrer aujourd'hui car je suis une très fan de la série : The Walking Dead.

Michael Cudlitz : Oh merci je suis content d’être ici.

Place To Be : Vous avez dit hier (il a donné une conférence de presse la veille) que vous étiez un fan de la série avant d’y jouer dedans, et vous avez aussi dit que la série a ce succès car les gens pensent ou imaginent qu’une apocalypse zombie comme dans la série est possible, et vous en tant que fan comme nous spectateurs, quel conseil vous me donneriez si une apocalypse arrivait ?

Michael Cudlitz : Oui, vous ne devez pas être le plus rapide, mais être le plus lent. Je sais pas… je pense que je serais déjà mort si il y avait une apocalypse… très rapidement (rires).

Place To Be : Avez-vous déjà discuté de ceci avec votre entourage ? MC : Non, non pas vraiment (il se penche sur le micro) : ce n’est pas réel… (rires) M-L : D’après vous, quel est le personnage qui a le plus de chances de survivre dans la série ?

Michael Cudlitz : Je ne sais pas, peut-être Bébé Judith car tout le monde la protège. M-L : Est ce que vous avez des points communs avec votre personnage Abraham ? MC : Je pense qu’Abraham est une petite partie de moi. Je pense que tout le monde a un part d’Abraham en lui.

Place To Be : Michael, quel personnage de la série vous ressemble le plus ?

Michael Cudlitz : Je pense Glenn… oui Glenn… peut-être Rick…

Place To Be : Moitié Glenn, moitié Rick ?

Michael Cudlitz : Oui, je suis un peu comme un Glenn instable… (rires)

Place To Be : Rien à voir avec la série, mais hier en conférence de presse, vous avez dit que votre préférée était votre femme (La question posée en conférence de presse était : « Laquelle préférezvous entre Rosita et Sasha (dans la série) ? ». Il a répondu : « ma préférée c’est ma femme et nous sommes croyants » (la traduction a été approximative mais le sens était qu’il était très fidèle et seulement sa femme l’intéresse, car ils sont croyants, et il y a eu une ovation dans la salle car sa femme était présente). Je voulais savoir si la spiritualité prenait une place importante dans votre vie ?

Michael Cudlitz : Spiritualité ? oh oui… Nous avons grandi dans un mélange de plusieurs religions, juive et catholique. Et donc, il y a quelques choses en dehors de moi (au dessus de moi), mais ce n’est pas nécessairement une religion en particulier.

Place To Be: Justement, ça m’amène à vous demander si vous croyez au hasard (ou à la chance) ?

Michael Cudlitz : La chance ?… hum… oui, la chance a besoin de préparation pour avoir le succès ensuite… vous devez participer. Vous ne pouvez pas vivre votre vie et juste attendre que la chance arrive. Vous devez y mettre du votre pour en sortir quelques choses.

Place To Be : Comment faites-vous le choix de vos personnages dans vos films ou séries ?

Michael Cudlitz : J’avais l’habitude d’accepter tous les rôles, car seulement quand vous êtes chanceux et que vous avez du succès vous pouvez choisir. Entre les saisons de The Walking dead, nous pouvons travailler sur d’autres projets, j’ai beaucoup de propositions, mais vous savez même si vous avez le choix de vos personnages, ce n’est pas votre personnage, vous êtes de toutes façons un "employé". La seul choix vraiment que vous avez c’est de renvoyer le script. (Rires)

Place To Be : Merci beaucoup, c’était la dernière question.

Michael Cudlitz : (en français) Merci beaucoup.

f t g m