Copyright 2018 - Site by Misterdan

Lockness Terror réalisé par Paul Ziller

Zoologiste et chasseur de monstres, James Murphy a "rencontré" Nessie, la créature du Loch Ness, il y a de nombreuses années. Ce bref et unique affrontement lui a laissé quelques cicatrices. Lorsqu'il apprend que les habitants d'une petite ville sans histoire sont terrorisés par une créature lacustre sanguinaire, James se rend sur place et même l'enquête avec la police locale. Les eaux du lac semblent abriter en effet un monstre préhistorique. Est-ce Nessie ? Beaucoup semblent le croire. Au fil des jours, de nouvelles victimes ne cessent d'ensanglanter les rives du lac.

Editeur : FILMEDIA - Genre : horreur - Nationalité : Canadienne - Durée du film 1 heure 27 - Avec Brian Keause et Niall Matter.

La rage au ventre réalisé par Antoine Fuqua

Champion du monde de boxe, Billy Hope mène une existence fastueuse avec sa superbe femme et sa fille qu’il aime plus que tout. Lorsque sa femme est tuée, son monde s’écroule, jusqu’à perdre sa maison et sa fortune. Pire, la garde de sa fille lui est retirée, la justice estimant son comportement incompatible avec son rôle de père. Au plus bas, il trouve une aide précieuse en la personne de Tick Willis, un ancien boxeur avec lequel il reprend l’entrainement. Billy va devoir se battre pour trouver la voie de la rédemption et regagner ainsi la garde de sa fille. C’est en 2010 que le projet d’un film sur la boxe est lancé. Dreamworks obtient les droits sur le scénario de Kurt Sutter et veut Eminem dont il s’est inspiré pour écrire son histoire.

Lire la suite...

Frankenstein scénarisé et réalisé par Bernard Rose

Le monstre se réveille dans un laboratoire scientifique, il ne sait pas qui il est, ce qu'il est. C'est encore un enfant dans un corps d'adulte. Il est innocent, mais la violence qu'on lui inflige lors de tests médicaux va lui faire découvrir l'existence d'un monde très différent, à la fois sombre et cruel. Blessé et abandonné, il parcourt la ville, suscitant la crainte et l'effroi chez ses habitants...

Lire la suite...

Partie de Campagne et La Chienne réalisés par Jean Renoir

La Chienne 

Employé effacé et peintre amateur, marié à une femme qui le déteste, Maurice Legrand, tombe éperdument amoureux de Lulu, qu’il rencontre à Montmartre. Celle-ci est sous la protection de Dédé, un petit souteneur brutal, dont elle est le gagne-pain. Celui-ci la pousse à avoir une relation avec Legrand, qui en vient à l’entretenir. Dédé, toujours en manque d’argent, commence à vendre les toiles de Legrand, faisant croire qu’elles sont peintes par Lulu. Cette dernière va abuser de la crédulité de Legrand et provoquer sa déchéance...

Jean Renoir commence à réaliser en plein âge d’or du cinéma muet. Quand ses deux premiers films parlants, On purge Bébé et La Chienne, sortent la même année (21 juin et 19 novembre 1931), il est déjà un cinéaste reconnu. La Chienne, drame social anarchiste, va ensuite marquer le début d’une période réaliste pour Renoir et pour le cinéma français. Le réalisateur confirme sa maîtrise de la mise en scène, son ambition esthétique et sa fascination pour le son direct avec ce film grave, servi par une distribution parfaite.
Avoir fait du pathétique Legrand un peintre du dimanche qui se révèle un artiste majeur n’est évidemment pas un hasard, tant l’héritage d’Auguste Renoir, son père, et le thème de l’art dans le film imprégneront les scénarios de ses futures réalisations, du théâtre du Carrosse d’or aux cabarets de French cancan. Limpide, épurée, linéaire, l’histoire fait la part belle aux contrastes de classes. Caissier docile mais peintre de talent, Maurice n’est reconnu ni par son employeur, ni par son épouse, mégère inculte et sans goût, ni par la communauté des peintres, qui ignore jusqu’à son existence, ni par les marchands d’art, qui respectent ses toiles sans en connaître le véritable auteur, ni surtout par Dédé et Lulu. Elle, entretenue et un temps poule de luxe, symbolise la misère culturelle et une ascension sociale fragile, se montrant autant manipulatrice que victime.
Dans le rôle de Lucienne Pelletier, la prostituée qui exploite le peintre incarné par Michel Simon, Jean Renoir voulait diriger sa femme, Catherine Hessling ou encore Florelle. Toutefois, Janie Marèze fut imposée au réalisateur par les deux coproducteurs du film Roger Richebé et Pierre Braunberger. Elle a tout de suite su séduire Renoir, ainsi que Georges Flamant et Michel Simon, ses deux partenaires masculins, qui tombèrent amoureux d'elle.
Dans le film, Janie Marèze se fait finalement tuer par le peintre amateur qu'elle exploite, incarné par Michel Simon. Elle avait en fait, deux mois auparavant, trouvé la mort dans un accident de voiture, voiture que conduisait Michel Simon qui était tombé amoureux d'elle, et qui aux dires des témoins conduisait vite et mal...
C’est un des tous premiers films parlants français et c’est une pure merveille. Le noir et blanc sublime les visages et les décors, la musique tisse une toile de fond mouvante et continue. Celles et ceux qui ne connaissent pas Jean Renoir, et plus généralement le cinéma d’avant-guerre, peuvent être déroutés par le langage et l’accent des acteurs. Mais au-delà, il faut se laisser envouter par la beauté des images, et le jeu fabuleux des acteurs – Ah Michel Simon ! fantastique ! – et par l’histoire tout simplement.

Lire la suite...

Les jeunes loups réalisé par Marcel Carné

Alain, jeune gigolo aussi élégant qu'ambitieux, se fait entretenir par une riche princesse étrangère. Il séduit aussi la jeune et candide Sylvie, qui feint de céder au cynisme ambiant en matière de mœurs sans s'avouer ses inclinations romantiques. Désespérée de sa propre déchéance, elle se reprend en se liant avec Chris, un beatnik de la rue de la Huchette.

Lire la suite...

Chloé & Théo réalisé par Ezna Sands

Théo est Inuit, il décide de se rendre à New York afin d'ouvrir les yeux des gens aux effets négatifs du réchauffement climatique. Sur place, il rencontre une jeune femme sdf obsédée par Bruce Lee. Le drôle de duo se lie d'amitié. Ils décident de se battre ensemble pour faire changer les choses.

Lire la suite...

Bone Tomahawk réalisé par S. Craig Zahler

1850. Dans la paisible ville de Bright Hope, quelque part entre le Texas et le Nouveau-Mexique, une mystérieuse horde d'Indiens en quête de vengeance kidnappent plusieurs personnes. Pour tenter de les sauver, le shérif local, accompagné de quelques hommes, se lance alors à leur poursuite… C'est le début d’un voyage vers l'enfer.

Lire la suite...

f t g m