Copyright 2017 - Site by Misterdan

Danny Balint réalisé par Henry Bean

29121-b-danny-balintDanny Balint, un skinhead new-yorkais de 22 ans violemment antisémite, s'en prend régulièrement aux Juifs. Orateur admiré dans un groupuscule d'extrême-droite, il se voit confier la mission de collecter des fonds pour ce mouvement néo-nazi en quête de respectabilité.

Cependant, Danny Balint est lui-même juif et donc contraint de cacher sa véritable identité. Jusqu'au jour où un journaliste met la lumière sur cette insupportable dualité et menace de la rendre publique. Danny Balint vit alors de plus en plus mal ses contradictions et s'engage encore plus radicalement dans des actions antisémites. Mais ses racines, son enfance et sa religion vont inexorablement le rattraper.

Le film est glaçant !

Dès les premières scènes, une angoisse profonde, accentuée par la musique, s'installe. Très vite apparaît la violence du personnage. Instable, agressif et brutal, Danny Balint évolue dans un monde terrifiant entouré de skinheads et rythmé par des réunions d'extrémistes.

Ces dernières, innocentes en apparence, permettent de diffuser des idées affreuses où les participants débitent des horreurs en toute simplicité, où la banalité du ton et du lieu ainsi que la teneur des propos antisémites sont effroyables. C'est dans ces moments-là puis lorsque Danny expose son discours ou donne des cours que le film devient très dérangeant, on ne peut s’empêcher de penser qu'un esprit faible ou dérangé peut y trouver toutes ses justifications.

Les spectateurs éclairés comprendront que ce film ne défend en aucun cas ces thèses, mais au contraire les dénonce. Même si le risque de propagation de ces propos demeure, le réalisateur ne souhaite que nous plonger au coeur du nauséabond pour nous montrer le cheminement douloureux de cet homme ambigu vers la rédemption.

En effet, Danny est un personnage paradoxal qui a transféré toute sa haine de soi sur sa communauté. Il est juif et néo-nazi, violent et intelligent, respectueux et haineux envers sa religion, incapable d'exprimer des sentiments mais orateur expert... Il est infiniment complexe.

Ryan Gosling l'interprète avec brio, il est sidérant, parfois terrifiant, parfois émouvant, il pose déjà les jalons qui feront de lui le grand acteur qu'il est devenu. Enfin, il faut relever une scène en particulier, le témoignage des rescapés des camps de concentration, leur récit restera en vous longtemps, très longtemps après le visionnage. Un moment intense...

Titre original : The Believer – Genre : Drame – Nationalité : Américaine – Durée : 1h42 – Avec Ryan Gosling, Billy Zane, Theresa Russel, Summer Phoenix, Glenn Fitzgerald et Garrett Dillahunt – Sortie cinéma : 10 octobre 2001 – Sortie DVD : 6 janvier 2015 – Éditeur : M6 Vidéo – Prix à partir de 13 €.

La Dernière Bataille de Genghis Khan réalisé par Wang Ping

Au 13e siècle, l'empereur Genghis Khan mène de nombreuses batailles et gagne le contrôle d'une grande partie de l’Asie au péril de son armée. Qui Chuji, un prêtre taoïste traverse la Chine pendant plus de deux ans, afin de rejoindre l'Empereur et le persuader de cesser les guerres qu'il mène à travers le pays mais son désir de conquête n'a aucune limite…

Le titre Français a d'abord l'air trompeur puisque Genghis Khan apparaît comme secondaire étant donné que le film se concentre sur le voyage de Qui Chuji. Leur rencontre et le combat intérieur de l'Empereur lui donnent alors toute sa force. En effet, Genghis Khan est vieillissant, la peur de la mort est envahissante dans un camp, loin de ses terres, ravagé par la lèpre, avec des soldats exténués. Le seul qui peut lui venir en aide est Qui Chuji, mais il ne se laisse pas faire si facilement, les conditions pacifistes du prêtre remettent en question ses choix guerriers et sa vision du monde. On assiste alors à des échanges intenses et à la confrontation de deux mondes opposés. Les acteurs remplissent leur rôle parfaitement et il se dégage de chacun d'eux un charisme à la hauteur de leur personnage.

Le film est assez inégale, la mise en scène oscille entre le très beau et les maladresses surtout au niveau de l'action, clairement le point faible de cette production chinoise. Pour certaines scènes d'action, l'image peut devenir laide, les ralentis ridicules, les postures vieilles, les combats inutilement gore mais d'autres restent très fortes... Les ellipses sont aussi gérées de façon incompréhensible, il est parfois difficile de s'y retrouver dans le temps et dans l’enchaînement de l'histoire. Cependant, le film reste divertissant surtout pour ses images globalement magnifiques avec de sublimes couleurs et des costumes majestueux.

Titre Original : Zhi Sha – Genre : Guerre – Avec Zhao Youliang, Tu Men, Geng Le, Park Ye-jin, Xiaoran Li et Yu Shaoqun – Nationalité : Chinoise – Durée : 1h48 – Éditeur DVD : Zylo – Prix de vente DVD : 16,99 € – Prix de vente Blu-ray : 19,99 € – Date de sortie au cinéma : 22 mars 2013 – Date de sortie en DVD/Blu-ray : 06 janvier 2015.

Deadly Descent réalisé par Marko Mäkilaakso

Un groupe d'alpinistes, parti pour une expédition, disparaît sans laisser de traces. Quelques années plus tard, le fils de l’un d’entre eux décide de découvrir la vérité sur ce qui est arrivé à son père. Ses amis et lui se retrouvent alors piégés avec ce qu'ils pensaient n'être qu’une légende…

Lire la suite...

Le bar de la fourche réalisé par Alain Levent

À la fin de l'année 1916, le Flamand Van Horst, aventurier et coureur de jupons, part au Canada dans l'espoir d'y retrouver Maria, un amour de jeunesse. Il croise sur sa route Olivier, un adolescent avec qui il se lie d'amitié. Tous deux arrivent sur les rives du Saint-Laurent, au Bar de la Fourche, tenu par Maria. L’accueil n’est pas celui qu’avait rêvé Van Horst qui s’installe malgré tout avec Olivier dans l’établissement de Maria. Le Bar de la Fourche héberge également une jolie garce, Annie. Voulant secourir la jeune fille en danger de viol, Van Horst est mis en demeure par celle-ci de tuer l’agresseur, pasteur du lieu. Le tribunal folklorique en vigueur au Bar de la Fourche accuse le soir même l’aventurier qui sauve sa vie en demandant la main de la jeune personne. Pour cela, il doit aller chercher en ville un costume et un pasteur…

Relativement peu connu en France, Le bar de la fourche est une rareté à différents points de vue : premier (et unique) film signé Alain Levent, par ailleurs directeur de la photographie et cadreur sur de nombreux longs-métrages, et toute première apparition d’Isabelle Huppert, alors âgée de 19 ans. Il réunit Jacques Brel et Rosy Varte dans un joyeux foutoir. Le ton est celui des années 70, libertaire en diable, c’est foutraque, rigolard, et parfaitement bordélique. Jacques Brel y déploie sa formidable énergie, semblant s’amuser lui-même des fantaisies qu’il s’autorise. La grande Rosy Varte est particulièrement en beauté, ce qui ne l’empêche pas d’affirmer tout son talent comique. Quant à Isabelle Huppert, son personnage de jeune fille garce préfigure ces rôles qu’elle tiendra si bien plus tard !

On n’a pas là un chef d’œuvre, loin de là, mais une sympathique surprise, pour les amateurs de Brel, comme les nostalgiques (ou les curieux) de l’esprit libertaire des années 70.

Dans les bonus, l’entretien avec Christophe Bourseiller apporte un éclairage intéressant sur le film en le resituant dans son contexte historique, et dans la carrière (assez malheureuse au demeurant) de Jacques Brel au cinéma.

Genre : Aventure – Nationalité : Française – Durée : 1 h 27 – Avec Jacques Brel, Rosy Varte, Pierre-François Pistorio et Isabelle Huppert – Date de sortie en salles : 23 août 1972 – Date de sortie en DVD : 4 février 2015 (réédition) – Prix : 12,99 € – Distribution : M6 video.

Zombeavers réalisé par Jordan Rubin

Zombeavers réalisé par Jordan Rubin

 

Un groupe d'adolescents en vacances au bord d'une rivière se retrouve menacé par une horde de castors zombies. Le weekend de débauche va rapidement tourner à la catastrophe pour les jeunes. Pour rester en vie, ils vont devoir se confronter aux castors zombies qui les attaquent dans leurs propres cabines...

Je serais d'accord pour dire que ce n'est pas le concept le plus intelligent de l'histoire mondiale du cinéma. Car, il y a quand même un gars qui a écrit une histoire de castors zombies et des producteurs étaient d'accord pour payer la facture. Certes, notre cerveau est en économie devant de nanar genre série Z. Néanmoins, je l'ai regardé avec un plaisir certain. Ce n'est pas crédible : tout le monde sera d'accord. C'est sanglant ! Ok ! Mais, bon, avouez, vous êtes comme moi : vous adorez détester ce genre de film....

Éditeur : Zylo - Date de sortie en DVD : 17 février 2015 - Durée du Film : 1 heure 27 - Avec Chad Anderson, Lexi Atkins (The Messengers, The Boy Next Door), Bill Burr (Blackout Total, Breaking Bad), Brent Briscoe (Hello My name is Frank, The Dark Knight Rises) et Rex Linn (Les experts : Miami) - Sélectionné dans de nombreux festivals : Tribeca Film Festival 2014, Fantasia Film Festival 2014, Sitges International Fantastic Film Festival 2014, Semana de Cine Fantástico y de Terror de San Sebastián 2014, Festival NIFFF de Neufchatel 2014, Festival Utopia 2014, Film4 Frightfest 2014, Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg 2014 (lire mon article) et Festival International du Film Fantastique Gérardmer 2015 (lire mon article).

Sharknado 2 : The Second One réalisé par Anthony C. Ferrante

Diffusé sur SyFy US le 30 juillet 2014, puis sur SyFy France le lendemain, Sharknado 2 a carrément cartonnée à la télévision. En effet, on a compté près de 4 millions de téléspectateurs sur Syfy. De plus, le film a généré 581 000 tweets (Top 10 des trending topics)… Du coup, un 3e épisode est déjà en préparation.

Belle soirée pour la chaîne ! En attendant le DVD le 09 décembre 2014, voici mon impression sur le film !

Lire la suite...

Frankenstein vs. The Mummy écrit et réalisé par Damien Leone

La momie d'un Pharaon Maudit réincarné terrorise le département médical d'une université. Seul un égyptologue et un professeur un brin dérangé, le Dr Frankenstein, sont capables d'arrêter la créature avant qu'il ne soit trop tard.

Genre : horreur - Nationalité : Américaine - Date de sortie en DVD aux États-Unis : 10 février 2015 - Avec Robert MacNaughton, Ashton Leigh et Max Rhyser.

Clown réalisé par Jon Watts

John Watts grandit à Fountain (Colorado, États-Unis) où il tournera une grande partie de son deuxième long-métrage, Cop Car. Il réalise plusieurs courts-métrages, dont le film d'animation Clay Pride : Being Clay in America (2001), avant de signer le film d'horreur Clown, son premier long-métrage. Il réalise également de nombreux épisodes des séries parodiques Onion SportsDome et The Onion News Network. Il a également travaillé sur la superproduction Spiderman : Homecoming, un deuxième reboot des aventures de l'homme-araignée.

Lire la suite...

Pokémon : Genesect et l'éveil de la légende réalisé par Kunihiko Yuyama

Quand une mégalopole se trouve menacée, Sacha, Pikachu et leurs amis volent à son secours ! Un vaste habitat pour les Pokémon au sein d’une grande ville débordante d’activité semble être une destination de choix pour un groupe de cinq Genesect. Mais l’arrivée de ces Pokémon fabuleux pose rapidement problème, car leur nid menace l’alimentation en électricité de la ville, et ils attaquent quiconque s’en approche. Ils ont aussi attiré l’attention du Pokémon légendaire Mewtwo qui s’identifie à eux parce que, comme eux, il est le fruit de manipulations humaines. Leur leader, un Genesect rouge, ne fait pas confiance à Mewtwo et leur affrontement devient vite incontrôlable. Sacha et ses amis pourront-ils arrêter ces deux puissants Pokémon avant qu’ils ne détruisent la ville ?

Distribution : France TV - Genre : Animation - Nationalité : Japonaise - Durée : 1 heure 36 - Date de sortie en DVD : 20 août 2014 - Prix : 14,99 €.

Arjun, le prince guerrier réalisé par Arnab Chaudhuri

Dans un royaume lointain, deux familles se disputent la succession au trône. Prêts à tout pour ravir le pouvoir, les Kauravas imaginent un complot pour chasser de la cour leurs cousins Pandavas. Condamné à l'exil avec tous les siens, le jeune prince Arjun part en quête de l'Arc des Dieux et se jure de revenir un jour pour rétablir l’honneur de son clan.

La bande-annonce est ici.

Arjun, le prince guerrier est une aventure de la vie. En effet, il s'agit d'apprendre la vie, de jeux de pouvoir et de domination, de jalousie aussi. Et oui ! La famille, ce n'est pas toujours simple !

Je regrette simplement le manque de bonus : il aurait été intéressant de comparer la légende avec ce que le cinéma en a fait...

Éditeur : Condor Entertainment - Genre : Animation - Nationalité : Indienne - Titre original : Arjun - Date de sortie en DVD : 16 février 2015 - Durée du film : 1 heure 36 - Audio : Français (Dolby Digital 5.1) et Hindi (Dolby Digital 5.1) - Sous-titres : Français - Aucun bonus - Prix du DVD (zone 2) : 12,99 € - Prix du blu ray : 17,99 €.

f t g m