Copyright 2018 - Site by Misterdan

Les Recettes du Bonheur réalisé par Lasse Hallström

Hassan Kadam a un don inné pour la cuisine : il possède ce que l’on pourrait appeler "le goût absolu"… Après avoir quitté leur Inde natale, Hassan et sa famille, sous la conduite du père, s’installent dans le sud de la France, dans le paisible petit village de Saint-Antonin-Noble-Val. C’est l’endroit idéal pour vivre, et ils projettent bientôt d’y ouvrir un restaurant indien, la Maison Mumbai. Mais lorsque Madame Mallory, propriétaire hautaine et chef du célèbre restaurant étoilé au Michelin Le Saule Pleureur, entend parler du projet de la famille Kadam, c’est le début d’une guerre sans pitié. La cuisine indienne affronte la haute gastronomie française. Jusqu’à ce que la passion d’Hassan pour la grande cuisine Française - et pour la charmante sous-chef Marguerite - se combine à son don pour orchestrer un festival de saveurs associant magnifiquement les deux cultures culinaires. Le charmant village baigne désormais dans des parfums débordants de vie que même l’inflexible Madame Mallory ne peut ignorer. Cette femme qui était autrefois la rivale d’Hassan finira par reconnaître son talent et le prendre sous son aile…

Les recettes du bonheur est le feel good movie de la rentrée. Il va mettre un peu de lumière dans cette période où tout semble morose. Le film est évidemment surchargé en bons sentiments mais il n'a pas la prétention d'être autre chose. Sur ce point, il tient toutes ses promesses, dès la fin de la séance, j'ai voulu retrouver ma famille, être avec eux autour d'un bon repas. Lasse Hallström est efficace, on sent une sincérité dans son film malgré tous les défauts qu'il peut avoir. On voit qu'il aime ses personnages, il sait les mettre en valeur. Un plan séquence magnifique lors de l'installation du restaurant indien prouve à quel point il s'est investi dans cette histoire. Le casting est très bon, Dame Helen Mirren est tout en subtilité, même de dos on arrive à savoir ce qu'elle ressent. Elle forme une belle pair avec Om Puri, immense acteur indien que j'ai eu plaisir de redécouvrir dans une production hollywoodienne. La véritable surprise du film vient de Manish Dayal et de Charlotte Le Bon, l'alchimie entre les deux est palpable, leur présence d'une fraîcheur exquise est pour le coup un véritable bonheur. Enfin, mention spéciale à Michel Blanc qui semble s'être...régalé durant le tournage. Cependant, le film comporte plusieurs problèmes, on sait qu'il manque de subtilité au niveau des bons sentiments mais c'était attendu. Le pire semble être les clichés sur la France, tout y est de la baguette au vin, du magnifique village français à la Tour Eiffel, de la Marseillaise au 14 juillet, d'Edith Piaf à Charles Aznavour... C'est une vraie carte postale de la Douce France qu'Hollywood aime nous montrer inlassablement, avec des personnages français qui parlent tantôt Anglais (!), tantôt Français. De plus, les immenses similitudes avec Ratatouille m'ont beaucoup beaucoup gêné, l'histoire, les personnages et les situations sont parfois trop proches du chef d'oeuvre de Pixar. Malgré cela, le film réussit à nous captiver de bout en bout, il change souvent de direction, on pense plusieurs fois que c'est la fin mais ça repart sur d'autres thèmes qui sont tous très intéressants et qui traitent du racisme, de la tolérance, du vivre­ensemble, du retour au source et de ce qui fait l'âme de la cuisine qu'on aime...

Pour finir je vous conseille d'écouter Helen Mirren : « N'allez pas dîner avant d'avoir vu le film. Et après la projection, choisissez un charmant restaurant Français ou Indien... »

Titre original : The Hundred-Foot Journey - Genre : comédie dramatique - Nationalité : Américaine - Avec Helen Mirren, Om Pur et Manish Dayal - Date de sortie en France : 10 septembre 2014 - Durée : 2 heures 03.

f t g m