Copyright 2018 - Site by Misterdan

Magic in the Moonlight réalisé par Woody Allen

Dans les années 20, dans le sud de la France, un Anglais est appelé à suivre la trace et à démasquer un potentiel escroc... S'ensuivent des complications tant professionnelles que personnelles.

 

Son précédent film Blue Jasmine n'était pas encore sorti en salles que Woody Allen était déjà reparti sur un nouveau projet, pour les repérages de Magic in the Moonlight dans le sud de la France. Un message très évasif de son cru fut lu à la foule présente pour l'avant-première à New York à laquelle il ne put conséquemment pas assister : « Je suis dans le sud de la France, donc je ne peux pas être là ce soir. A mon grand regret... Je suis dans le sud de la France, donc je ne peux pas être là ce soir. A mon grand regret... ».

Pendant le tournage, qui a eu notamment lieu à Nice et à Antibes aux alentours de la Villa Eilenroc, Woody Allen s'offrit un petit concert de jazz durant lequel il joua de la clarinette avec le joueur de trombone Jerry Zigmont.

L’idée du film est venue à Woody Allen de par sa fascination pour la magie, une activité qui a connu un grand succès dans les années 20. Plusieurs personnalités célèbres en étaient adeptes, comme Arthur Conan Doyle.

Darius Khondji, directeur de la photographie, s’est inspiré des photographies du Français Jacques Henri Lartigue, et utilisa un objectif cinémascope des années 70, pour donner au film un grain léger et joyeux.

Le film traduit une idée de la rencontre amoureuse, souvent ressentie comme magique. C’est ce que pense Woody Allen qui explique : « Il y a une certaine excitation magique lorsqu’on rencontre quelqu’un et qu’il y a un sentiment amoureux naissant. »

C'est la seconde fois que Woody Allen explore la France des années 20. Il l'avait fait en 2011 dans Midnight in Paris.

Le courant est tellement bien passé entre Emma Stone et Woody Allen, qu’il a décidé de l'engager dans son prochain film, où elle partagera l’affiche avec Joaquin Phoenix.

Ce film est présenté en avant-première au Festival du Film Américain de Deauville 2014.

Dès le début du film, on reconnait la patte du réalisateur Américain : il s'agit d'une évidence... Comme j'adore Woody Allen, je suis en terrain connu et c'est confortable. Certes, les amateurs auront peu de surprises. Cela reste néanmoins un excellent film : le casting est parfait, l'ambiance est juste magnifique !

De plus, le réalisateur semble moins dépressif que d'habitude....

Genre : comédie dramatique et romantique - Nationalité : Américaine - Date de sortie en France : 22 octobre 2014 - Durée : 1 heure 18 - Avec Colin Firth, Emma Stone et Marcia Gay Harden.

f t g m