Copyright 2018 - Site by Misterdan

Astérix et Le Domaine des Dieux réalisé par Alexandre Astier et Louis Clichy

Nous sommes en 50 avant Jésus-Christ ; toute la Gaule est occupée par les Romains… Toute ? Non ! Car un village peuplé d'irréductibles Gaulois résiste encore et toujours à l'envahisseur. Exaspéré par la situation, Jules César décide de changer de tactique : puisque ses armées sont incapables de s’imposer par la force, c'est la civilisation Romaine elle-même qui saura séduire ces barbares Gaulois. Il fait donc construire à côté du village un domaine résidentiel luxueux destiné à des propriétaires romains : Le Domaine des Dieux. Nos amis Gaulois résisteront ils à l’appât du gain et au confort romain ? Leur village deviendra-t-il une simple attraction touristique ? Astérix et Obélix vont tout faire pour contrecarrer les plans de César.

Le Domaine des dieux est le 17e album de la série de la saga créée par René Goscinny (scénario) et Albert Uderzo (dessin). L'album a été publié en 1971 aux éditions Dargaud (1 100 000 exemplaires).

J'aime beaucoup l'humour d'Alexandre Astier. Comme il co-réalise et écrit cette annimation, le film promet de belles aventures. Par ailleurs, la distribution vocale est absolument extraordinaire.

Et après la projection du film, ça donne quoi ? Je citerais Alexandre Astier qui résume parfaitement la situation en une phrase « quand le matériau d’origine est parfait, c’est facile de ne pas se tromper. »

De fait, cet opus n'est pas mal. Mais, avec une base aussi réussie, quatre ans de travail ainsi l'humour et le talent du "garçon" pré-cité, il y avait de quoi fair exploser la baraque. J'espérais donc tellement mieux que ce que j'ai vu. J'aurais eu envie de voir une explosion de second degré. Certes, la dérision propre à Alexandre Astier est bien présente. Mais, avec l'impression que l'auteur a été pris d'une crise de flemardise aigue (malgré 4 années de boulot, je le rappelle : oui, c'est paradoxale. Mais le résultat m'a donné cette impression).

Par ailleurs, j'ai trouvé la réalisation beaucoup trop effrenée à mon goût. Nous passons d'une situation à une autre sans réelle conviction, sans attachement aux personnages que, pourtant, nous connaissons parfaitement bien. Bref, l'action va vraiment trop vite : j'ai n'ai pas du tout eu le temps de m'installer dans l'histoire que cette dernière était déjà terminée.

Imaginez donc ma profonde déception face à un film que j'avais très envie de voir, réalisé par un homme pourtant doué.

Dommage !

Genre : animation familiale - Nationalité : Française - Avec les voix Françaises de Roger Carel, Guillaume Briat, Lorànt Deutsch, Laurent Lafitte, Alexandre Astier, Alain Chabat, Elie Semoun, Géraldine Nakache, Artus de Penguern, Lionnel Astier, François Morel, Florence Foresti, Serge Papagalli, Bernard Alane et Baptiste Lecaplain - Date de sortie en France : 26 novembre 2014 - Date de sortie en DVD : 31 mars 2015 - Durée : 1 heure 22.

f t g m

Console de débogage Joomla!

Session

Profil d'information

Occupation de la mémoire

Requêtes de base de données