Copyright 2018 - Site by Misterdan

It Follows réalisé par David Robert Mitchell

Après une expérience sexuelle apparemment anodine, Jay se retrouve confrontée à d'étranges visions et l'inextricable impression que quelqu'un, ou quelque chose, la suit. Abasourdis, Jay et ses amis doivent trouver une échappatoire à la menace qui semble les rattraper...

It Follows a été présenté en compétition à la Semaine de la critique au Festival de Cannes 2014. La même année, il était en compétition au Festival du Cinéma Américain de Deauville.

It Follows a été inspirée au réalisateur David Robert Mitchell par un cauchemar récurrent qu’il faisait quand il était enfant : celui d’être suivi par une présence. Par la suite, Mitchell réalisa que cela pourrait être un bon sujet de film et écrivit le scénario.

Après avoir mis le projet en route, la priorité de David Robert Mitchell était de travailler sur l'identité visuelle du film et plus particulièrement sur la lumière : « Avant le début du tournage, j'avais le sentiment qu'on avait trouvé l'identité du film », indique-t-il.

Parmi ses influences, David Robert Mitchell cite des réalisateurs emblématiques du cinéma fantastique tels que John Carpenter et David Cronenberg. En outre, le metteur en scène d'It Follows mentionne des classiques du genre tels que Rosemary's Baby de Roman Polanski, Shining de Stanley Kubrick ou encore L'Invasion des profanateurs de sépultures de Don Siegel.

Le mélange entre rêve et réalité provient des goûts personnels du metteur en scène : « J'aime inventer des univers qui sont un peu en décalage avec la réalité ». L'univers du film est donc relativement fantasmagorique mais conserve néanmoins quelques repères familiers nécessaires à l'adhésion du spectateur.

Malgré les apparences, David Robert Mitchell établit un lien avec son précédent film, la comédie dramatique The Myth of American Sleepover et It Follows : « J'imagine que je trouvais intéressant de reprendre la tonalité de MYTH et d'imaginer des personnages un peu plus âgés, puis de les mettre dans un contexte terrifiant et de voir comment ils allaient réagir ». Le metteur en scène voulait également qu'à l’instar de MYTH, les personnages de son nouveau film soient authentiques et attachants.

Au début du film, j'ai pensé à un film parodique, dans la même veine de Scary Movie. Et je me suis demandé ce que je faisais là... Mais, en fait il s'agit d'une vraie horreur dans laquelle le montre n'est pas forcément qui l'on croit ... Ou plutôt ce que l'on croit. Car, la terreur vient d'autre part (oubliez les aliens, ce n'est pas ça non plus).

Dans ce film intelligent (et oui, un film de genre peut l'être aussi), on assiste impuissant aux changements, à la métamorphose, à quelque chose d'insaissisable. Les héros, face à la situation, ont clairement perdu d'avance. Non pas parce qu'ils vont mourir (quoi que !) mais parce que la malédiction est bien présente. Le destin ne négocie pas avec vous. Fin de la discussion.

Je suis sortie de ce film vraiment très secouée....

It Follows : à Gérardmer 2015 Grand Prix et Prix de la Critique. Très mérité.

Genre : Epouvante-horreur - Nationalité : Américaine - Date de sortie : 04 février 2015 - Durée : 1 h 40 - Avec Maika Monroe, Keir Gilchrist et Daniel Zovatto.

f t g m