Copyright 2018 - Site by Misterdan

Haute Tension réalisé par Alexandre Aja

Que serait le survival sans la schizophrénie ? Un dimanche matin sans croissant. Triste et sans âme. Alexandre Aja est la nouvelle coqueluche du genre depuis le remake de La Colline a des Yeux de Wes Craven.

Marie, une étudiante de vingt ans, révise ses examens dans la ferme isolée des parents de sa meilleure amie. En l’espace d’une nuit, un tueur, qui ignore son existence, assassine à tour de rôle les membres de cette famille...

Je suis très partagée concernant Haute Tension. Le long-métrage commence tel un survival/slasher classique, limite chiant. Les deux héroïnes se retirent dans un lieu très isolé : une ferme de la campagne Française. Le scénario évoque un brin d'(homo)sexualité. Le tueur dont les motivations sont, à priori, floues est muni d'une arme blanche. Et, le tout se déroule la nuit. Je disais donc chiant sur l'ensemble.

Pourtant, la dernière demi-heure est extraordinaire. La folie la plus pure explose. Les motivations criminelles du tueur sont alors dérisoires. Elles sont illogiques puisqu'il est cinglé.

Haute Tension est plutôt un bon film. Mais, il n'est pas aussi génial que toutes les critiques professionnelles ou non l'ont prétendu.

Genre : horreur - Nationalité : Française - Avec Cécile de France, Maïwenn Le Besco et Philippe Nahon - Durée : 1 heure 35 - Année de production : 2002 - Interdit aux moins de 16 ans - Date de sortie : 18 Juin 2003 - Budget : 2,48 millions € - Box -Office France : 110 544 entrées.

f t g m

Console de débogage Joomla!

Session

Profil d'information

Occupation de la mémoire

Requêtes de base de données