Copyright 2018 - Site by Misterdan

My Old Lady écrit et réalisé par Israel Horovitz

Mathias, quinquagénaire new-yorkais, arrive à Paris pour vendre l'appartement que lui a légué son père. Il découvre que cette belle demeure est habitée par une vieille dame, Mathilde, qui vit en compagnie de sa fille Chloe. Il apprend bientôt que Mathilde et son père furent amants.

On connaît Israël Horovitz pour son théâtre, il a également commis (ou participé) à divers scénarios. Mais c’est la première fois qu’il se lance dans la réalisation, et avec quel brio ! Il faut avouer que le monsieur avait un sujet en or : l’une de ses propres pièces, qu’il a adaptée pour le cinéma. Horovitz partage sa vie entre le Massachusetts et Paris, c’est dire si ce personnage d’américain qui débarque à Paris lui est familier !

Un scénario parfaitement maîtrisé, qui oscille de la comédie au drame – comme la vie, explique le réalisateur – c’est l’une des qualités de ce long-métrage. L’idée de confronter l’américain au système typiquement français du viager permet de cerner les protagonistes, tout en finesse. La seconde qualité, ce sont les dialogues, percutants, justes, parfois poétiques, parfois drôlissimes, le talent de l’auteur de théâtre donne ici toute sa mesure. Enfin, la troisième qualité de ce film, c’est son casting ! Maggie Smith est, comme d’habitude, flamboyante : cette vieille dame très british verra son univers chanceler, jusqu’à remettre en cause toutes ses certitudes. L’actrice est extraordinaire de justesse, de délicatesse et apporte une profondeur magnifique à ce personnage de femme amoureuse, aveugle à tout ce qui n’était pas son amour. Kevin Kline ensuite, en loser génial, américain cinquantenaire pragmatique et petit garçon terrifié, balance de l’un à l’autre, s’abandonne à la boisson et exprime finalement sa souffrance et sa colère. Kristin Scott Thomas enfin, la fille dévouée, effacée, capable soudain de flamboyances, parce que la vie lui offre une deuxième chance.

Aucun pathos dans tout cela, même si on a parfois la larme à l’œil, beaucoup d’humour par contre et des personnages secondaires soignés font de My Old lady un vrai bijou à savourer ; sans oublier la maestria avec laquelle Horovitz filme Paris. On sent là tout l’amour du réalisateur pour la ville : sa caméra caresse les quais de Seine, s’attarde sur les jardins et les façades du Marais… Et procure au spectateur un moment jouissif et tendre, drôle et émouvant, du cinéma, du beau cinéma ! À ne pas manquer !

Genre : comédie - Nationalités : Franco-Américaine - Date de sortie en France : 06 mai 2015 - Avec Maggie Smith, Kevin Kline et Kristin Scott Thomas - Durée : 1 h 42 - Distributeur : Zelig Films Distribution.

f t g m