Copyright 2018 - Site by Misterdan

La Tête Haute réalisé par Emmanuelle Bercot

Le parcours éducatif de Malony, de six à dix-huit ans, qu’une juge des enfants et un éducateur tentent inlassablement de sauver.

Le film est présenté en ouverture du Festival de Cannes 2015, hors compétition.

Emmanuelle Bercot est la deuxième réalisatrice de l'histoire à ouvrir le festival de Cannes, après Diane Kurys en 1987.

C'est également à Cannes qu'Emmanuelle Bercot fut découverte en 1997 avec son court-métrage Les Vacances.

Lors de l'annonce de la sélection officielle 2015, Thierry Frémaux a tenu à justifier son choix de film d'ouverture : « Le choix de ce film pourra paraître surprenant au regard des codes généralement appliqués à l’Ouverture du Festival de Cannes C’est évidemment le reflet de notre volonté de voir le Festival commencer avec une œuvre différente, forte et émouvante. Le film d’Emmanuelle Bercot dit des choses importantes sur la société d’aujourd’hui, dans la tradition d’un cinéma moderne, pleinement engagé sur les questions sociales et dont le caractère universel en fait une œuvre idéale pour le public mondial, qui sera au rendez-vous à Cannes. »

La région Nord-Pas-de-Calais a partiellement financé le film (environ 3% du budget total). Il est donc logique que l'équipe soit venue poser ses caméras pendant plusieurs semaines à Dunkerque. Auparavant, des scènes ont été tournées à Amiens, à Boulogne-sur-Mer, dans l'établissement pénitentiaire pour mineurs de Meyzieu et dans le Vercors en région Rhône-Alpes.

Ce n'est pas la première fois que Benoit Magimel et Catherine Deneuve tournent ensemble devant la caméra. Leur première collaboration date de 1996 sur Les Voleurs d'André Téchiné. La grande dame du cinéma était également à l'affiche d'Elle s'en va, la précédente réalisation d'Emmanuelle Bercot.

La réalisatrice a fait part de son envie de « jouer avec le mythe Deneuve ». Voici ce qu'elle dit de son actrice fétiche : « Elle a réussi à me surprendre par sa liberté de jeu, par la façon dont elle s'est abandonnée, par tous les cadeaux qu'elle m'a fait dans ce film. » Et c'est avec ce film que le jeune acteur Rod Paradot fait ses débuts au cinéma.

C’est un film splendide, très violent, mais pas là où ça semble évident : oui le jeune Malony a des crises de violence terribles, mais la violence qui lui est faite à lui est bien pire. Le jeune Rod Paradot s’en sort remarquablement bien en délinquant paumé. Catherine Deneuve, la grande dame du cinéma, joue avec autorité, avec écoute mais sans complaisance, une juge pour enfant qui va tout tenter pour sortir Malony de son triste parcours. Benoit Magimel, en éducateur touchant, et Sara Forester, remarquable dans un rôle de mère complètement paumée, complètent la distribution. A la sortie de la salle, les commentaires étaient élogieux. Ce qui revenait le plus souvent c’était la sensation d’être sonné, sous le choc, et d’avoir vu un grand film. Si d’aucuns ont critiqué le choix de présenter ce film en ouverture du festival, je pense que l’accueil du public et des festivaliers leur donnera tord. Allez voir ce film, vous passerez à coup sûr un bon moment de cinéma.

Genre : Comédie dramatique - Nationalité : Française - Durée : 2 h - Avec Rod Paradot, Catherine Deneuve, Benoit Magimel et Sarah Forestier - Date de sortie en france : 13 mai 2015 - Distribution : Wild Bunch Distribution.

f t g m