Copyright 2018 - Site by Misterdan

Le Petit Prince réalisé par Mark Osborne

C’est l’histoire d’une histoire.

C’est l’histoire d’une petite fille intrépide et curieuse, qui vit dans un monde d’adultes.

C’est l’histoire d’un aviateur, excentrique et facétieux, qui n’a jamais vraiment grandi.

C’est l’histoire du Petit Prince qui va les réunir dans une aventure extraordinaire.

Présentation Hors Compétion – Sélection Officielle – Festival de Cannes 2015

Mark Osborne, réalisateur de Kung Fu Panda, et ON Entertainment, société de production Française s’unissent pour adapter le chef d’oeuvre d'Antoine de Saint-Exupéry. Le réalisateur a mélangé plusieurs techniques d'animation comme la 3D et la stop motion pour honorer à sa juste valeur cet univers poétique. Les quelques images dévoilant le monde en papier du Petit Prince sont d'une beauté saisissante et présagent un moment d'émotion intense pour toute la famille.

Qui ne connaît pas Le Petit Prince ? J’avoue que, comme beaucoup d’autres avec moi, je l’ai lu, relu, re-relu et que, comme tant d’autres, j’en connais certains passages par cœur. Alors, le Petit Prince, au cinéma, par le réalisateur de Kung-Fu Panda (très drôle par ailleurs) ??? J’avais de sérieux doutes. Seulement voilà, il y a ici une vraie bonne idée : ce n’est pas Le Petit Prince qui est ici à l’écran, mais plutôt une sorte de mise en abîme du message de ce livre, de ses conséquences sur un enfant.

 

Ça commence par une petite fille dont la vie est réglée à la minute près par sa mère dans l’unique but d’entrer dans une prestigieuse école. Tout est mis en œuvre pour réussir, y compris déménager dans le périmètre adéquat de la ville, celui où tout est bien carré et méticuleusement rangé. Il y a toutefois un hic : si la maison est abordable dans ce quartier, eh, bien, c’est parce qu’elle a pour voisin un vieux fou, généreux et fantasque. Bien sûr, il va flanquer la pagaille dans l’existence bien ordonnée (et bien triste) de la petite fille. Loin de la grisaille de sa vie monotone et prévisible, la gamine entre avec l’ancien aviateur dans un univers coloré, joyeux et aventureux, plein de poésie et de chansons. Les représentations de ce jardin fabuleux, de cet avion sont à la fois tendres et drôles. Et c’est là qu’apparaît le Petit Prince, parce que l’aviateur raconte leur rencontre, c’est là aussi que l’on découvre l’une des merveilles de ce film : on passe d’une image 3D « classique » à du stop motion réalisé à partir de sculptures en papier. C’est esthétiquement magnifique, plein d’émotion et d’une extraordinaire poésie, qui rappelle dans sa tonalité l’univers de Myasaki.

 

C’est une formidable idée d’avoir ainsi abordé cette histoire de légende par le biais de l’effet qu’elle peut avoir sur la vie des gens. Parce que bien sûr, la vie de tous les protagonistes en sera changée. Et si le Petit Prince n’est pas le personnage principal de son film, on y retrouve ses messages, et puis cette poésie et cette sensibilité qui nous enchantent à chaque lecture.

Mark Osborne arrive de cette façon à rester d’une fidélité absolue à Saint-Exupéry, et parvient à offrir au spectateur toute la poésie, toute la tendresse, toute l’émotion de l’œuvre, tout en lui donnant une modernité et une résonnance nouvelle.  

 

Titre original : The Little Prince - Genre : Animation - Nationalité : Française - Durée : 1h48 - Voix en Français : Florence Foresti, Marion Cotillard, Vincent Cassel, Guillaume Gallienne, André Dussollier, Vincent Lindon et Laurent Lafitte - Voix en Anglais : Rachel McAdams, James Franco, Benicio Del Toro, Mackenzie Foy, Jeff Bridges, Albert Brooks, Ricky Gervais et Paul Giamatti – Date de sortie Française : 29 juillet 2015 – Distributeur : Paramount Pictures France - Bande-annonce.

f t g m

Console de débogage Joomla!

Session

Profil d'information

Occupation de la mémoire

Requêtes de base de données