Copyright 2018 - Site by Misterdan

Los Hongos réalisé par Oscar Ruiznavia

Dans la journée, Ras est ouvrier dans le bâtiment. Tous les soirs après le travail, il tague des graffitis sur les murs du quartier dans l’est de Cali (Colombie). Ras n’a pas dormi depuis longtemps et commence à rêvasser en plein jour. Quand il vole plusieurs pots de peinture pour finir une immense fresque murale, il est renvoyé. Sans le sou, il arpente la ville à la recherche de Calvin, son ami graffeur qui fait des études d’art et veille avec amour sur sa grand-mère.

Le cinéma latino-américain n’est pas si présent en Europe et je suis toujours curieuse de voir un nouvel exemple de sa richesse ! D’autant plus que ce film a reçu une flopée de récompenses en 2014 dont : le prix spécial du jury au festival de Locarno, le prix du public au festival de Rotterdam, le prix spécial du jury au festival de Séville, le prix du meilleur film national au festival de Cali, le prix spécial du jury et de la meilleure actrice au festival du Costa Rica, le prix du meilleur film, le prix du jury jeune, et la mention spéciale du jury au festival de Tarragona !

Oscar Ruiz Navia est diplômé en Communication Sociale de l’Université de Valle puis du département Cinéma de l’Université Nationale Colombienne. Il a réalisé six courts-métrages. Son premier long-métrage, La Barra (El Vuelco del Cangrejo) remporte le Prix Fipresci au Forum de la Berlinale en 2010 avant d’être sélectionné et primé dans de nombreux festivals internationaux. En 2012, il produit La Sirga, réalisé par William Vega, sélectionné à la Quinzaine de réalisateurs. Los Hongos est son second long-métrage en tant que réalisateur. Le casting de Los Hongos est entièrement constitué de non-professionnels. La recherche de l’acteur parfait pour jouer Calvin a pris plus d’un an et demi. Le père de Calvin est interprété par le propre père d'Oscar Ruiz et la grand-mère par la sœur de la grand-mère de ce dernier. Contre toute attente, la police a été très coopérative pendant le tournage malgré la manière dont elle est représentée. Le film aborde de nombreux sujets sensibles tels que la violence policière ou la corruption, ce qui est plutôt tabou en Amérique du sud. Selon le réalisateur, le cinéma est « un art habité par des images » et Los Hongos questionne frontalement notre consommation permanente d’images et les conséquences que cela implique. Les jeunes comme Calvin et RAS sont plus sensibles à ce qu’ils voient sur internet que dans la rue. Pour en parler, le film a recours à des collages de captures provenant de Skype, Facebook, internet et de la télévision, qui correspondent aux collages picturaux que les graffeurs utilisent dans leur pratique.

Titre original : Los Hongos – Genre : Drame – Nationalités : Colombienne, Argentine, Française, Allemande – Durée : 1 h 43 – Avec : Jovan Alexis Marquinez, Calvin Buenaventura, Gustavo Ruiz Montoya – Date de sortie en salle : 27 mai 2015 – Distribution : Arizona Films - Bande-annonce.

f t g m