Copyright 2018 - Site by Misterdan

Rambo réalisé par Ted Kotcheff

John Rambo est un héros de la Guerre du Vietnam errant de ville en ville à la recherche de ses anciens compagnons d'armes. Alors qu'il s'apprête à traverser une petite ville pour s'y restaurer, le Shérif Will Teasle l'arrête pour vagabondage. Emprisonné et maltraité par des policiers abusifs, Rambo devient fou furieux et s'enfuit dans les bois après avoir blessé de nombreux agents. Traqué comme une bête, l'ex-soldat est contraint de tuer un policier en légitime défense. Dès lors, la police locale et la garde nationale déploient des moyens considérables pour retrouver le fugitif.

Le Colonel Trautman, son mentor, intervient et essaie de dissuader les deux camps de s'entre-tuer pendant que Rambo, acculé et blessé, rentre en guerre contre les autorités. Doit-on encore présenter John Rambo, l'un des plus célèbres vétérans du Vietnam cinématographique ? S'inscrivant dans un contexte toujours d'actualité via sa réflexion tant sur les guerres que sur la façon dont sont traités ceux qu'on envoie au charbon et qu'on transforme en monstres pour mieux les oublier.

Il y a dans Rambo quelque chose tenant du Boule de Suif moderne, cette histoire de Maupassant où une prostituée, poussée par les "braves gens" à donner de sa personne pour les sortir du pétrin se retrouve par la suite conspuée une fois sa tâche accomplie.

Bien plus duel que les deux films suivants de la saga, souvent jugés militaristes, Rambo rappelle au spectateur actuel qu'un bon film d'action peut aussi comporter des plans plus lents que les actuels et qu'un cadre de montagnes américaines peut tout à fait suffire à évoquer tant des parallèles avec une guérilla vietnamienne, tant la primale et éternelle tragédie des chasses à l'homme... subitement retournée. Ingénieux et toujours prenant, Rambo n'a rien perdu de son charisme et de ses vieux airs de chef de file un brin assuré, mais il le fallait ! - des films réflexifs post Vietnam. A titre personnel, un regret demeure : le manichéisme des méchants, red necks sans fioritures dont les moules se ressemblent grandement, pour beaucoup.

Le roman initial (et éponyme) écrit par David Morrell présentait un ou deux personnages plus fouillés, moins abrutis par une violence aveugle et bête. Néanmoins, les Vietnams modernes continuant de fleurir autour d'une globe comme autant de cadeaux empoisonnés offerts à l'humanité par elle-même, il serait dommage de passer à côté de l'occasion que nous propose une nouvelle fois Rambo : réfléchir sur les tenants et aboutissants de la guerre, et ses acteurs en tout point de vue... Le tout sur fond de crescendo d'action stratégique et jouissive.

Un classique à redécouvrir en salles.

A noter que cette nouvelle diffusion précède la sortie du 5e opus de la saga, annoncé pour 2015.

Titre original : Rambo : First Blood - Genre : action - Nationalité : Américaine - Avec : Sylvester Stallone, Richard Crenna et Brian Dennehy - Durée : 1 heure 30 - Date de reprise : 15 juillet 2015 (première sortie : 1982) - Bande-annonce.

f t g m