Copyright 2018 - Site by Misterdan

Amnesia réalisé par Barbet Schroeder

Ibiza. Début des années 90, Jo a vingt ans, il vient de Berlin, il est musicien et veut faire partie de la révolution électronique qui commence. Pour démarrer, l’idéal serait d'être engagé comme DJ dans le club L'Amnesia. Martha vit seule, face à la mer, depuis quarante ans. Une nuit, Jo frappe à sa porte. La solitude de Martha l'intrigue. Ils deviennent amis alors que les mystères s'accumulent autour d'elle : ce violoncelle dont elle ne joue plus, cette langue allemande qu'elle refuse de parler… Alors que Jo l'entraîne dans le nouveau monde de la musique techno, Martha remet en question ses certitudes…

« J'avais trois ambitions dès le départ, toutes à la limite de l’impossible ou en tout cas de ce qui est habituellement accepté ou montré au cinéma :

- Tenter de faire d’un refus d’une langue le principal ressort dramatique d'un film.

- Tenter de faire le récit d’une histoire d’amour se développant hors sexualité mais grâce à une succession de non-dits, entre deux personnages dont le lien est purement spirituel et platonique.

- Tenter de donner le sentiment que c’est la vie elle-même qui coule jusqu’à ce que l’on découvre que c’est en fait un drame (le drame d’un pays) qui est en train de remonter à la surface. »

C'est par ces mots que Barbet Schroeder explique toute la complexité de son film.

Martha n’est ni juive, ni une victime de l’Allemagne nazie. En 1936, à l’âge de seize ans, elle a déjà décidé de ne plus retourner en Allemagne. Une adolescente contre un régime. C’est à ce moment-là qu’elle arrête pour de bon de parler allemand et se coupe complétement de son pays dans ce qui était peut- être une forme futile de rébellion solitaire, sans aucune incidence directe sur autrui. C’est tout ce qu’elle sent pouvoir faire pour résister. Soixante ans plus tard, l'irruption de Jo dans sa vie va remettre ses choix en question.

Dès le début le choix de Marthe Keller (Martha) s'est imposé au réalisateur. Son intelligence, son professionalisme et son implication sont pour beaucoup dans l'atmosphère de ce film. L'alchimie a opéré de suite avec Max Riemelt (Jo). Ce dernier a enchaîné immédiatement le tournage d'Amnesia avec une grande série Américaine novatrice des frères et sœurs Lana et Andy Wachowski (Matrix) produite et distribuée par Netflix en 2015 : Sense8. Cela devrait, vu son incroyable talent et sa facilité avec l’anglais, en faire vite une très grande star internationale.

Amnesia a fait partie de la sélection officielle du Festival de Cannes 2015 où il a été présenté en séance spéciale.

Genre : Drame - Nationalité : Suisse - Durée : 1 h 36 – Avec Marthe Keller, Max Riemelt et Bruno Ganz - Date de sortie en salles : 19 août 2015.

f t g m

Console de débogage Joomla!

Session

Profil d'information

Occupation de la mémoire

Requêtes de base de données