Copyright 2018 - Site by Misterdan

Kill your Friends réalisé par Owen Harris

Londres, 1997. Les groupes pop comme Blur, Oasis et Radiohead règnent en maîtres sur les ondes. Steven Stelfox, 27 ans, producteur de musique et chasseur de talents, écrase tout sur son chemin. Poussé par sa cupidité, son ambition et une quantité inhumaine de drogues, il recherche le prochain tube. C’est l’époque d’un business où les carrières se font et se défont. A mesure que les tubes se font plus rares, il tente de désespérément de sauver sa carrière.

Stephen nous sert de guide tout au long de son histoire.

Il nous entraîne à Cannes pour tenter d’acheter les droits d’un potentiel tube allemand, qui s’avèrera un flop. Nous mène dans les coulisses de l’industrie musicale où, de son propre aveu, « les DA ne connaissent rien à la musique et prennent leurs décisions sous l’effet de la drogue et de l'alcool s’en avoir la moindre idée de ce qu’ils font. »

Nous faisant partager ses pensées, son ambitieux sans mesure, ses doutes et ses espoirs.

Cette plongée dans l’esprit perverti de Stephen est tour à tour suffocante, enivrante, et odieuse. Pourtant on rit. Car l’humour noir et satirique de Niven n’est jamais loin. C’est trash, souvent odieux et totalement amoral. Mais on se laisse porter et on en ressort en grimaçant un sourire qui oscille entre rire et dégoût.

Kill yours friends est tiré du livre à succès de John Niven, qui a d’ailleurs écrit le scénario du film. Niven a puisé son inspiration dans sa propre expérience de producteur de musique pour London Record dans années 1990 et c’est sûrement cela qui fit que le film sonne si juste. Dans Stephen il a réuni, selon ses mots : « la quintessence d’une culture gouvernée par l’ambition primant sur les talents ou les goûts. » C’est le type même de de personnage qu’on aime détester.

Owen Harris a opté pour une réalisation reportage ce qui donne au film un côté réel parfois dérangeant. Quant aux acteurs, Nicholas Hoult en tête, ils se sont fait plaisir à jouer ces personnages aux comportements borderline et ça se sent. Le film est une réussite, il est drôle, cynique et noir. Et la bande-son compile le meilleur de la musique britannique de la fin des années 90.

Comme vous l’aurez compris j’ai beaucoup aimé, alors si comme moi, l’humour noir anglais vous plaît : foncez !

Genre : thriller - Nationalité : Britannique - Avec Nicholas Hoult, Craig Roberts et James Corden - Durée : 1 heure 43 - Date de sortie en salles : 02 décembre 2015.

f t g m