Copyright 2018 - Site by Misterdan

Le cœur régulier réalisé par Vanja d’Alcantara

Trop longtemps séparée de son frère, Alice se rend sur ses traces au Japon, dans un village hors du temps, au pied des falaises. Ici, Nathan avait retrouvé l'apaisement auprès d'un certain Daïsuke. C'est au tour d'Alice de se rapprocher du vieil homme, et de ses hôtes. Dans une atmosphère toute japonaise, elle se remet à écouter son cœur...

Le Coeur régulier est le second long-métrage de la réalisatrice belge Vanja D'Alcantara après Beyond the Steppes, tourné en 2010. Cette fois, la cinéaste a décidé de poser sa caméra au Japon : "La préparation du film m'a permis d'aller souvent là-bas, de mieux connaître la mentalité japonaise. Sans ces séjours, il est probable que je serais restée à la surface, alors que, là, je n'avais plus à me poser la question de savoir comment j'allais présenter le pays. J’ai arpenté le pays pour m’éloigner de plus en plus de la civilisation, pour finalement trouver ces îles Oki en pleine Mer du Japon, où j’ai découvert les spectaculaires « Red Cliffs », falaises vertigineuses aux couleurs volcaniques. La magie des lieux s’est révélée avec force et évidence, comme s’ils avaient été conçus pour accueillir notre histoire", révèle Vanja.

Le Coeur régulier a été tourné dans des îles méconnues des japonais eux-mêmes, les îles Oki, loin de l'effervescence de villes touristiques comme Tokyo. Le film montre un Pays du Soleil Levant rural et modeste. L'archipel se situe dans la Mer du Japon et il est constitué de 4 îles habitées et 180 petites îles inhabitées.
Le film est une adaptation du roman éponyme écrit par Olivier Adam. "Le coeur régulier constitue à mes yeux une parfaite et lumineuse épure, au sens le plus noble du terme, japonais donc, du roman qui en a été la source. Elle en a fait surgir le coeur secret ", confie l'écrivain.
L'actrice principale du film, Isabelle Carré, a un rapport particulier avec le Pays du Soleil Levant. En effet, son père, designer, partait souvent travailler au Japon : "Petit à petit, ma maison d'enfance s'est japonisée. Les portes étaient couvertes de tissu, on mangeait dans des bols en raku, le garde manger était suspendu par des câbles comme dans les temples, on s'habillait en kimono... Ça a rendu le Japon traditionnel mythique à mes yeux", relate la comédienne.
L'acteur japonais Jun Kunimura, qui incarne le personnage de Daisuke dans Le Coeur régulier, est notamment connu pour avoir travaillé avec Quentin Tarantino dans Kill Bill, mais aussi avec Takeshi Kitano dans Outrage ou avec Hirokazu Kore-Eda dans Tel père, tel fils.

La beauté des paysages japonais et la lumineuse Isabelle Carré donnent très envie de voir ce film.

Genre : Drame - Avec Isabelle Carré, Jun Kunimura et Niels Schneider - Nationalité : Belge - Durée : 1h34 - Date de sortie en salles : 30 mars 2016 - Bande-annonce.

f t g m

Console de débogage Joomla!

Session

Profil d'information

Occupation de la mémoire

Requêtes de base de données