Copyright 2018 - Site by Misterdan

Rogue One : A Star Wars Story réalisé par Gareth Edwards

Rogue One : A Star Wars Story est un film Américain de science-fiction de type space opera réalisé par Gareth Edwards. Il s'agit d'un des trois films dérivés de Star Wars, dont le second est prévu pour 2018 et le troisième pour 2020. Ils sont regroupés sous le sigle A Star Wars Story.

L'histoire se déroule avant les évènements de Star Wars, épisode IV : Un nouvel espoir, alors que l'Étoile noire, l'arme absolue de l'Empire galactique pour inspirer la peur aux systèmes insoumis, est en construction. L'Alliance rebelle, qui a appris l'existence de cette station de combat, en vole les plans secrets pour y trouver une faille. Le film marque le retour au cinéma de Dark Vador, onze ans après la sortie de Star Wars, épisode III : La Revanche des Sith.

Dans une période de guerre civile, les populations doivent faire face à la nouvelle arme de l'Empire galactique, l'Étoile Noire. Cette nouvelle arme fait également office de base militaire, elle est capable d'anéantir des planètes entières. Un groupe de résistants s'unit pour en voler les plans8. Agissant pour le compte de l'Alliance rebelle, une jeune femme solitaire (Jyn Erso) est chargée de cette mission9, aidée par son coéquipier (le capitaine Cassian Andor) et par une équipe de mercenaires (voir la liste des personnages ci-dessous) ainsi que par un ancien droïde impérial. Leur périple les conduira sur différentes planètes comme Jedha, une planète qui connait un hiver permanent ayant abrité les premiers adeptes de la Force ou encore la planète tropicale Scarif, contrôlée par l'Empire et disposant d'une installation militaire importante. En chemin, ils seront confrontés aux forces impériales, équipées d'immenses véhicules terrestres (AT-ACT) et de vaisseaux spatiaux. Sous les ordres directs du cruel Directeur Orson Krennic qui contrôle la mise en place de l'Étoile Noire, les stormtroopers impériaux, les Shoretroopers et les Death troopers doivent à tout prix repousser les rebelles. Le terrible Dark Vador supervise en effet de près les opérations.

Au fil des années, tandis que les séparatistes gagnent toujours plus de sympathisants, les manipulations du Chancelier, dont la double identité reste toujours secrète, ne cessent d'affecter la République, à tel point qu'une guerre éclate entre les deux camps. Cette période restera connue sous le nom de Guerre des clones. En effet, les soldats clones représentent l'armée de la République, ils se battent des années durant contre les droïdes des séparatistes6. La République est presque en péril lorsque les Jedi éliminent le comte Dooku (aussi connu sous le nom de Dark Tyrannus), le chef de l'armée séparatiste. Pendant ce temps, le même Jedi du nom d'Anakin Skywalker qui a éliminé le comte Dooku est tourmenté. Il continue d'entretenir une relation secrète avec la Sénatrice Padmé Amidala depuis la Guerre des clones, alors que le code des Jedi l'interdit. De plus, il voit sa femme mourir dans des visions de plus en plus présentes. Le Chancelier Suprême exploite cette faiblesse afin de faire devenir Anakin Skywalker un Seigneur Noir des Sith. Ce dernier croit ainsi que ce faisant, il va acquérir des pouvoirs lui permettant de sauver sa femme7. Prenant le nom de Dark Vador, il exécute sa première mission en tant que Sith, qui consiste à massacrer tous les Jedi, le seul obstacle que rencontre encore Palpatine pour créer son empire. Ce dernier fait passer la tuerie des Jedi pour une mutinerie. Anakin/Vador est également chargé par Palpatine d'éliminer tous les membres du conseil séparatiste afin de mettre un terme une fois pour toutes à la Guerre des clones. Lorsque Padmé, la femme d'Anakin, apprend la vérité, elle essaye de raisonner son mari mais celui-ci refuse de l'écouter et l'étrangle. S'ensuit un combat acharné entre Anakin et son ancien Maître, Obi-Wan Kenobi à la fin duquel Anakin ressort gravement blessé. Entre temps, la République disparaît et laisse place à l'Empire galactique, dirigé par Palpatine, qui s'autoproclame empereur à vie. Au même moment, Padmé meurt en donnant naissance à deux jumeaux, Luke et Leia. Anakin, échappant de peu à la mort et atrocement mutilé après son combat, est obligé de s'enfermer dans une sombre armure mécanique afin de survivre, et est désormais craint de tous sous le nom de Dark Vador, un monstre cyborg mi-humain, mi-machine, obéissant aveuglement aux ordres de l'Empereur. Quant aux jumeaux de Padmé, ils sont séparés et cachés à l'Empereur ainsi qu'à leur père. Le garçon, Luke, est confié à son oncle Owen Lars sur Tatooine, et la fille, Leia, est prise en charge par le sénateur Bail Organa sur la planète pacifique Alderaan. C'est le début des âges sombres et de la tyrannie de l'Empire. Deux décennies plus tard, un groupe de rebelles dirigé par la Princesse et Sénatrice Leia Organa, la fille cachée d'Anakin Skywalker et de Padmé Amidala, lance une mission pour voler les plans de l'arme absolue de l'Empire : l'Étoile Noire.

Je suis perplexe face à ce film : je comprends parfaitement son intérêt économique (le dieu Doller est certes utile néanmoins, là, je le sens omnisprésent) et marketing (rappler l'existence de la saga avant la sortie du chapitre 8). Mais quelle est sa réelle utilité scénaristique est artistique ? À mes yeux, c'est complètement flou.

Quand au casting, et bien, comment dire cela de manière élégante ? Il y a encore du travail à accomplir. Par ailleurs, j'ai trouvé les personnages assez creux (pour moi, il y a un cruel manque de subtance, de psychologie qui reste très basique), l'héroïne en particulier : Jyn Erso est supposée être une jeune femme au passé plutôt tourmenté et, à mes yeux en tout cas, on dirait une gamine en pleine crise d'adolescence. Bref, on est supposé être en pleine rébellion contre l'Empire et sa dictature. Et, nous n'avons pas grand chose de sérieux dans la Résistance, les Amis.

Par ailleurs, la campagne de communication entourant ce métrage me semble inadaptée. On nous annonce un film indépendant, autonome de l'ensemble de la saga Star Wars. Je ne suis pas du tout d'accord : par exemple, la scène finale est directement liée à l'entrée en matière de A New Hope (Épisode IV, celui de 1977). Pour l'indépendance et l'autonomie, on repassera ! Par ailleurs, plusieurs personnages importants comme Darth Vader) ou secondaires (le père adoptif de la Princesse Leïa) sont présents. Alors, certes, ces références n'entravent que très peu le bon déroulement de l'histoire. Néanmoins, les connexions avec les autres films me semblent toute de même importantes (sans Darth Vader, la saga tombe un peu à l'eau quand même, non ?).

Enfin, et ça, cela n'engage que moi, il n'y pas le générique défilant et la musique après la fameuse phrase d'introduction : Il y a bien longtemps dans une galaxie lointaine, très lointaine.

Genre : SF - Nationalité : Américaine - Date de sortie : 14 décembre 2016 - Achat digital : 14 avril 2017 - BR, BR 3D, DVD et VOD : 21 avril 2017 - Durée : 2h13 - Avec Felicity Jones, Diego Luna et Ben Mendelsohn - Distributeur : The Walt Disney Company France.

f t g m

Console de débogage Joomla!

Session

Profil d'information

Occupation de la mémoire

Requêtes de base de données