Copyright 2017 - Site by Misterdan

The Jane Doe Identity réalisé par André Øvredal

C'est dans un restaurant indien de Los Angeles que les scénaristes Ian B. Goldberg et Richard Naing ont rencontré le producteur Eric Garcia pour lui soumettre l'idée du film. Ce dernier se rappelle : « Ils ont commencé par me résumer l'histoire en quelques phrases. Quand on leur amène un cadavre, deux médecins-légistes, un père et son fils, se mettent à pratiquer une autopsie. Dès lors, des phénomènes étranges et inquiétants se produisent dans la morgue. »

Interdit aux moins de 12 ans avec avertissement

Quand la police leur amène le corps immaculé d’une Jane Doe (expression désignant une femme dont on ignore l’identité), Tommy Tilden et son fils, médecins-légistes, pensent que l’autopsie ne sera qu’une simple formalité. Au fur et à mesure de la nuit, ils ne cessent de découvrir des choses étranges et inquiétantes à l’intérieur du corps de la défunte. Alors qu’ils commencent à assembler les pièces d’un mystérieux puzzle, une force surnaturelle fait son apparition dans le crématorium...

André Øvredal souhaitait que la morgue de The Jane Doe Identity ne corresponde pas aux habituels codes du cinéma de genre, à savoir gothique et sinistre, mais qu'elle soit plutôt accueillante, confortable et lumineuse. Pour la table d'autopsie, le chef décorateur Matt Gant a opté pour une table verte du style Art Déco, comme si elle datait des années 20. Pourtant, ce huis-clos angoissant jusqu'à en être complètement anxiogène est extraordinaire : d'abord, le scénario est très bien construit. Il tien la route parfaitement bien. En suite, la distribution est vraiment crédible : j'y ai cru à fond jusqu'au bout (et, situation assez rare, je n'ai rien vu venir ou peut-être que je vieillis).

Titre original : The Autopsy of Jane Doe - Genre : thriller horrifique - Nationalité : Britannique - Date de sortie 31 mai 2017 - Durée : 1h39 - Avec Emile Hirsch, Brian Cox et Ophelia Lovibond - Distributeur : Wild Bunch Distribution.

f t g m