Copyright 2018 - Site by Misterdan

Au revoir là-haut réalisé par Albert Dupontel

Novembre 1919. Deux rescapés des tranchées, Edouard Péricourt et Albert Maillard, l'un dessinateur de génie, l'autre modeste comptable, décident de monter une arnaque aux monuments aux morts. Dans la France des années folles, l'entreprise va se révéler aussi dangereuse que spectaculaire..

Près de 4 ans après son précédent, 9 mois ferme sorti en 2013, qui a été couronné d’un César du meilleur scénario original et de la meilleure actrice pour Sandrine Kiberlain, Albert Dupontel enchaîne avec Au revoir là-haut qui semble être lui aussi un aimant à récompense. En effet, en plaçant son histoire durant la Seconde Guerre mondiale, il colle parfaitement avec l’actualité du moment à savoir la célébration du centenaire de celle-ci, ce qui fait souvent mouche dans le cœur du jury de l’Académie des Césars. Albert Maillard est incarné par Dupontel lui-même, tandis que Nahuel Perez Biscayart interprétera pour sa part Edouard Péricourt. Laurent Lafitte. Niels Arestrup, Emilie Dequenne et Mélanie Thierry complètent le casting du film. À noter que Bouli Lanners avait initialement été choisi pour joué le rôle d'Albert avant d’y renoncer faute de temps. Avec Au revoir là-haut, Albert Dupontel se lance pour la première fois dans l’adaptation cinématographique de roman. Mais pas n’importe lequel puisqu’il s’agit du Prix Goncourt 2013 écrit par Pierre Lemaître et paru aux éditions Albin Michel

Genre : Comédie - Nationalité : Française - Avec Albert Dupontel, Laurent Lafitte et Niels Arestrup - Date de sortie en salles : 25 octobre 2017 - Bande-annonce.

f t g m

Console de débogage Joomla!

Session

Profil d'information

Occupation de la mémoire

Requêtes de base de données