Copyright 2018 - Site by Misterdan

Verlaine d'ardoise et de pluie au théâtre de la Contrescarpe (Paris) à 15h

Catégorie
Théâtre
Date
1 avril 2018 15:00
Lieu
Théâtre de la Contrescarpe - 5 Rue Blainville
75005 Paris, France
Téléphone
01 42 01 81 88

Spectacle d'après le livre éponyme de Guy Goffette (Gallimard), Grand prix de Poésie de l'Académie Française (2001), Prix Félix-Denayer de l'Académie royale de Belgique (2001), Prix Goncourt de la Poésie (2010) 

Adaptation et mise en scène : Richard Violante. Avec Alain Leclerc et Didier Buisson (accordéon). Une production du Théâtre du Passage.

À la lecture de Verlaine d'ardoise et de pluie, Richard Violante découvre un Verlaine inconnu. Le spectacle en témoigne en soulignant deux aspects biographiques essentiels. Le poète est l’enfant du miracle, né de parents qui désiraient une fille. Il grandit, choyé, parmi le féminin. D’autre part, les pas de l’auteur sur les chemins de l’Ardenne – son refuge et sa source – façonnent sa poésie. De cette marche vitale nait la musique des mots.

Sur scène, Verlaine se raconte. Il ne cache presque rien, ne dissimule pas sa véritable nature. Il parle de ses élans, de ses passions, de ses faiblesses, de ses vices. Il se raconte car il est arrivé au bout du chemin. Il se raconte par nécessité, comme un cri poussé après une tension trop intense.

Verlaine d'ardoise et de pluie mise en scène par Richard Violante (titre) Adapté du roman éponyme de Guy Goffette, lui même poète de son état, Verlaine d'ardoise et de pluie est une pièce de théâtre, intimiste et touchante qui rend un vibrant hommage à un Verlaine peu connu. Verlaine (Alain Leclerc) abîmé et vieilli est sur la fin de sa vie. Les souvenirs de son vécu tumultueux remontent à la surface et l’exhortent à se raconter sans masque et sans détours. De sa naissance attendue comme un miracle après les 3 fausses couches de sa mère à son histoire d’amour passionnelle avec Rimbaud, il va tout évoquer : ses passions, ses faiblesses, ses vices, ses douleurs, sa rédemption, sa décadence, son lien prégnant à l’Ardenne… Tantôt ardent, tantôt pudique, soudain grivois ou colérique, il se livre, un sourire nostalgique au fond des yeux. Le monologue est soutenu par les compositions de Didier Buisson, accordéoniste, qui colore d’une teinte émotionnelle les confessions de Verlaine et amplifie la musicalité du texte. La mise en scène minimaliste laisse la part belle au poète maudit, seul derrière son bureau, seul avec l’absinthe, seul face au public, seul face à sa vie. Alain Leclerc est époustouflant ! Il est Verlaine, totalement habité par son personnage. Il vibre, palpite, frissonne et nous offre une prestation impressionnante. Du grand théâtre que je vous recommande vivement d'aller découvrir.

À 15h - Prix : 26 € - Durée du spectacle : 1h15 - Théâtre de la Contrescarpe : 5 rue Blainville 75005 Paris - 01 42 01 81 88 - www.theatredelacontrescarpe.fr.

 
 

Toutes les Dates

  • Du 1 avril 2018 15:00 au 29 avril 2018 15:00

Propulsé par iCagenda

f t g m

Console de débogage Joomla!

Session

Profil d'information

Occupation de la mémoire

Requêtes de base de données