Copyright 2019 - Site by Misterdan

Versailles Revival (1867-1937) au Château de Versailles

Expositions
Date: 15 December 2019 09:00 - 18:00

À la charnière des 19e et 20e siècles, le château de Versailles connaît un moment crucial de son histoire. Cent ans après la Révolution française, à l’aube de la "Belle Époque", un phénomène spectaculaire d'engouement, de nostalgie, de curiosité et de passion se développe autour du Versailles de l'Ancien régime. À travers près de 350 oeuvres, documents et photographies, l'exposition retrace ce moment surprenant de l'histoire de l'art où Versailles prend place parmi les grands motifs littéraires, picturaux et musicaux, tandis que s'engage un grand programme de restauration et de remeublement du château. On rêve de Marie-Antoinette en même temps que la République réunit ses assemblées à Versailles et y reçoit les souverains étrangers. Les jardins accueillent fêtes aristocratiques et tourisme populaire. Des artistes de toutes origines, peintres, photographes, illustrateurs, s'emparent du lieu  et de petits Versailles fleurisses à travers le monde.

L'exposition évoque dans un premier temps 1867, année pendant laquelle eut lieu la première expostion consacrée à Marie Antoinette passée de reine honnie de la révolution française à icone romantique qui exerçait une fascination sur l'Impératrice Eugénie. C'est à l'appui du catalogue descriptif de l'expositon, de témoignages et recherches qe l'exposition a la possibilité de présenter une reconstitution de la chambre de Marie Antoinette avec de larges prises de libertés comparé à la réalité pour rester dans le goût de l'époque.

C'est une très bonne accroche de l'exposition qui nous donne à voir une version altérée de l'histoire au profit du romantisme de l'image d'épinal que se forge déjà la monarchie incarnée par Versailles aux yeux du public.Nous sommes au Second Empire dont les dirigeants aspirent à rétablir et affirmer une forme de monarchie plus moderne et se rêvent en nouveaux bourbons.

Le voyage se poursuit alors avec la fin du 19éme et début du 20éme siècle où l'émergence du cinématographe offre l'occasion de faire découvrir Versailles. C'est l'occasion de découvrir de courts extraits de films muets reconstituant des épisodes de l'histoire du chateau mais le plus incongru est un extrait d'un film qui tournait dans les maisons closes de Paris présentant des curtisanes se baignant. Le summum du film érotique de l'époque qui révèle des femmes non corsetées révélant,comble du scnadale,  un sein lors de leurs ablutions. Versailles se veut alors populaire afin de toujours exister dans l'esprit des français.

La conséquence est alors l'apparition de peintres et auteurs qui vont se rendre là bas pour puiser inspiration. Plusieurs salles évoquent alors Alexandre Benois, peintre russe obsédé par le château et ses jardins, ou encore les promenades de Marcel Proust, Maurice Barrès ou robert de Monstesquiou dans ces derniers. Maurice Lobre, photographe, mitraille quant à lui les intérieurs du chateau dans les moindres détails.

Mais Versailles demeure un lieu de pouvoir. Le château fut occupé par l'armée prussienne en 1870 suite à la défaite de Napoléon III à Sedan et c'est la Galerie des Glaces qui servira de théâtre à la proclamation du IIème Reich le  18 janvier 1871. Ces évènements sont évoqués par de grands tableaux que suivent des formats encore plus gigantesques évoquant les hauts faits politiques de la IIIème République qui installa ses quartiers dans la Salle du congrès construite en 1875. C'est à Versailles que sera signé, à la demande de Georges Clémenceau, le traité de paix mettant fin à la Première Guerre Mondiale le 28 juin 1919.

Dans le même temps la nomination de Pierre de Nolhac, directeur du musée de Versailles en 1892 amorce un vaste chantier de restauration du palais et de ses jardins. Les mécènes arrivent pour permettre de financer ce vaste projet.

La partie suivante de l'exposition nous présente alors la passion pour le château qu'il suscite un peu partout. Ainsi Louis II de Bavière se fera construire Herrenchiemsee, le jumeau de Versailles qui en copie le plan et les jardins. Inachevé à la mort du roi en 1886 il reste un témoignage de l'engouement que suscite le palais. Boni de Castellane se fait construire une réplique du Grand trianon avenue Foch à Paris en 1896, détruite en 1969. Le paquebot France évoquait Versailles à travers un salon Louis XIV dont certains éléments de décors sont exposés.

Le parcours s'achève sur l'évocation des jardins et de leur nouvelle mise en valeur à travers de fêtes organisées dans le château. La transition du château est achevée et en 1937 alors qu'a lieu l'exposition universelle à Paris, Versailles dépasse le million de visiteurs témoin de l'engouement que le château a su suscité.

C'est un très beau voyage n qui nous est proposé sur une page d'histoire peu ou pas évoquée. On oscille entre le fantasme que susctite le château et son histoire auprès des foules et la réalité de la question de savoir quoi faire d'un tel lieu et comment le sauver des ravages du temps. Le pouvoir politique y est resté très fort tout en inspirant les artistes.

C'est une exposition qui rend hommage en quelque sorte à ceux qui ont sauvé Versailles, ses visiteurs.

Du 19 novembre 2019 au 15 mars 2020 - Château de Versailles : Place d'Armes 78000 Versailles - www.chateauversailles.fr - Ouvert tous les jours sauf le lundi dès 9h - Billeterie - Bande-Annonce.

 

 

All Dates


  • From 16 November 2019 09:00 to 15 March 2020 18:00
    Tuesday, Wednesday, Thursday, Friday, Saturday & Sunday

Powered by iCagenda

f t g m