Copyright 2019 - Site by Misterdan

Androïdes – Tome 6 Les déserteurs de Christophe Bec et Erion Campanella Avdisha

Afin de devancer une invasion sur Terre, une guerre se joue sur une lointaine planète. Les Mantas qui menacent l'humanité ont le pouvoir d'annihiler les capacités de combat des humains et la parade est de leur opposer une armée d'androïdes. La classe supérieure «Wander» est dotée d'une intelligence artificielle augmentée. Les robots ne connaissent pas le stress, la peur, le froid, la fatigue... Et jamais de rébellion. Pourtant, sur la zone de combats, deux unités semblent hors contrôle. Aussi impensable que ce soit... ce sont des déserteurs !

Spécialiste des séries concept à succès et multi-auteurs comme Elfes ou Les Maîtres inquisiteurs, les éditions Soleil ont lancé il y a quelques mois une nouvelle série : Androïdes. Chaque album y est indépendant et est signé par des auteurs et des illustrateurs différents. Leurs points communs sont l’anticipation et les robots humanoïdes, ce qui fait le bonheur des amateurs d’univers futuristes et d'anticipation.
La série, qui met principalement en scène des robots, s'appuie sur les trois lois de la robotique édictées par Isaac Asimov pour sa série Robots.

Dans la couronne de la galaxie, une navette humaine a fait irruption dans une base tenue par un peuple belliqueux, les Mantas. En représailles, une cité terrienne est totalement détruite et la guerre menace. Pour prévenir l'invasion de la Terre, une mission est envoyée dans le but de stopper les mantas dans la constellation de Cassiopée. Mais impossible d'y envoyer des humains car les mantas peuvent prendre le contrôle de leurs pensées et les obliger à se retourner contre leurs propres troupes. Une solution s'impose donc : que la guerre soit effectuée par des robots humanoïdes, pouvant être mis à jour à distance. Parmi ces androïdes, certains sont plus particulièrement adaptables, ils peuvent prendre des décisions et réagir en fonction de la situation sur le terrain, même sans présence humaine. C'est le cas des robots de classe "wander". Mais cette adaptabilité aurait peut-être une faille puisque, en plein combat, deux robots semblent être devenus des déserteurs. Et du coup qu'est-ce qui fait le plus peur à l'état-major humain : les mantas exterminateurs, ou deux robots qui échapperaient à leur contrôle ?

C'est le point qui m'a le plus intéressée dans cette belle bande dessinée. Et je ne connaissais pas cette série que je découvre donc avec ce sixième tome, le deuxième de la saison 2, ce qui n'est absolument pas gênant puisque chaque tome est totalement indépendant des autres. J'ai aimé le scénario concocté par Christophe Bec comme j'ai aimé ses autres albums : Olympus Mons, Le Fulgur, Carthago, etc... Quant aux illustrations, classiques, de Erion Campanella Avdisha, elles mettent bien en valeur le récit.

Éditeur : Soleil – Collection : Anticipation - Scénario : Christophe Bec - Dessin : Erion Campanella Avdisha - Date de parution : 17 avril 2019 - 56 pages - Prix : 14,95 €

f t g m