Copyright 2019 - Site by Misterdan

Undertaker - Tome 2 : La Danse des Vautours

Undertaker 

Jonas Crow, croque-mort, doit convoyer le cercueil de Joe Cusco, un ancien mineur devenu millionnaire, vers le filon qui fit autrefois sa fortune. C’est Cusco en personne qui annonce la nouvelle à Crow, puisqu’il a décidé de se suicider pour choisir son heure. L’Undertaker est chargé d’accompagner sa dépouille en compagnie de la gouvernante anglaise, la très sèche et très loyale Rose. Ces funérailles devraient être tranquilles, à un détail près : avant de décéder, Joe Cusco a avalé son or pour l'emmener avec lui dans l'éternité. Pas de chance, le secret est éventé et provoque la fureur des mineurs d'Anoki City. Comment laisser enterrer une telle fortune alors que, pour survivre, eux suent sang et eau dans les filons ? Jonas Crow va devoir exfiltrer le corps, en compagnie de Rose et de la cuisinière chinoise, madame Lin. Chacun révèle alors ses talents cachés, mais c’est le croque-mort qui masque le mieux son jeu…

Le western est à la mode en cette fin d’année 2015 ! Après le très sympathique one-shot Sykes, c’est au tour de Dargaud de riposter avec la suite des aventures de Jonas Crow commencé en janvier.

La Danse des Vautours reprend directement là où c’était arrêter le précédent tome, c'est-à-dire en plein cœur de l’action. Le scénario est toujours aussi captivant avec sa tension crescendo et son action non-stop dans la ligné des meilleurs westerns américains. L’univers d’Undertaker s’étoffe de plus en plus avec l’arrivé des soldats Yankees tandis que le passé de nos « héros » se dévoilent un peu plus. Ceux sont d’ailleurs eux les véritables moteurs du récit. En plus de ses personnages secondaires passionnants, chacun avec son tempérament bien précis, c’est évidemment Jonas Crow qui accapare toute l’attention du lecteur avec une caractérisation aux petits oignons ! Ultra-charismatique, iconique mais avant tout désabusé des Hommes, notre croque-mort, toujours accompagné de son vautour Jed et d’une bonne dose de répliques cinglantes, préfère appliquer soit même la justice dans ce Far-West sans foi ni loi.

Au même titre que le scénario, le dessin de Ralph Meyer est tout aussi impressionnant que classique. De plus, l’artiste nous offre de nouveaux décors stupéfiants, notamment lors de vastes traversées dans l’Ouest rocheux. La mise en couleurs est assurée par la talentueuse Caroline Delabie, retrouvant ainsi le trio à l’origine de la série Asgard aussi publié chez Dargaud.

Avec cette Danse des Vautours, Xavier Dorison et Ralph Meyer viennent conclure à merveille leur premier dytique d’Undertaker. Une conclusion satisfaisante et surprenante qui confirme le talent de ses auteurs tandis que le lecteur devra attendre encore quelques mois avant de poser ses mains sur le nouveau cycle avec L’Ogre de Sutter Camp ! 

Editeur : Dargaud - Scénario : Xavier Dorison - Dessin : Ralph Meyer - Couleurs : Caroline Delabie - Date de parution : 27 novembre 2015 - 56 pages couleurs - Prix : 13,99 €.

f t g m