Copyright 2019 - Site by Misterdan

Yin et le dragon – Tome 1 Créatures célestes écrit par Richard Marazano et déssiné par Xu Yao

Shanghai 1937. L’armée impériale japonaise a fait main basse sur une large partie de la côte chinoise. En ces temps de tristesse, la menace de l’antique prophétie plane, celle de l’invincible dragon noir Gongong qui doit venir anéantir les hommes quand le désespoir et la haine règneront. Yin, petite fille d’une dizaine d’année est élevée par son grand-père pêcheur, Li. Un soir, alors que Li sort en mer, Yin se faufile sur le bateau. Soudain une bête puissante se débat dans ses filets : un dragon d’or, blessé, que Yin convint son grand-père de cacher et de soigner... Une décision qui les emmènera bien plus loin qu’ils ne le pensaient.

 

1937 : un épisode méconnu des occidentaux : le Japon envahit la Chine. C’est dans ce contexte particulier que se situent les aventures à la fois historiques et fantastiques de la jeune Yin.
Yin vit seule avec son grand-père Li depuis la disparition de ses parents.
C’est une petite fille délurée et débrouillarde qui aide Li à vendre le produit de sa pêche. Un soir, elle l’accompagne en cachette sur son bateau. Et un événement fantastique se produit. Li attrape dans ses filets un magnifique dragon d’or. Alertés par la lumière qu’il dégage, les bateaux japonais qui s’apprêtent à déferler sur Shangai, tirent sur le dragon et le blessent. N’écoutant que son bon coeur, et avec beaucoup de courage, Yin convint son grand-père de secourir le dragon qu’ils ramènent à terre et qu’ils cachent. Pendant que le dragon se rétablit, Yin et Li se débrouillent pour le soustraire à la curiosité des japonais débarqués sur la côte.
Yin fait tout pour aider le dragon, malgré la prophétie qui dit que le dragon d’or annonce l’arrivée du dragon noir qui vient anéantir les hommes.
Ce premier tome d’une série qui en comptera trois, présente tous les personnages qui animeront la série : Yin et Li, ainsi que le dragon d’or, mais aussi la bande de garçons délurés qui vont devenir les amis de Yin, et le lieutenant japonais Litamaro, dont on perçoit que le rôle ne sera pas anecdotique.
Cet album est une merveille de sensibilité et de poésie. On y retrouve l’univers et le dessin des films d’animation japonais, et l’influence de Miyazaki.
S’adressant à un public jeune, cet album saura séduire aussi un public adulte.

Et on attend avec impatience la sortie des deux autres tomes !

Editeur : Rue de Sèvres – Date de sortie : 20 janvier 2016 – 64 pages – Prix : 14 €

f t g m