Copyright 2019 - Site by Misterdan

Antoine et la fille trop bien écrit et dessiné par Alexandre Franc

Comme chaque année, les vacances d’été ont commencé dans la grande maison familiale. Antoine, adolescent fluet, s’ennuie un peu. Il traîne, maussade, dans un short trop grand, avec son petit frère qui le colle. Heureusement, la jolie Adèle, fille d’une amie de sa mère, est là...

Alors qu’un lien fragile est en train de se nouer avec Adèle, déboule tel un ouragan Guillaume, le frère aîné. Aussi dynamique que trouble, il prend aussitôt la tête de la bande d’enfants. Jeux, balades à vélo... Il accomplit aussi quelques exploits qui impressionnent. Mais contrairement à Antoine qui, par timidité reste en retrait, Guillaume savoure ses triomphes et gagne en prestige auprès de la charmante Adèle.
Encouragé, Guillaume, en rupture totale avec un milieu corseté qu’il abhorre, va pousser loin la provocation en insultant une vieille marchande de bonbons du village. Adèle rit. Antoine est choqué et déçu par la réaction de la jeune fille. La mère des trois garçons, elle, dépassée, ne parvient pas à s’opposer à son fils aîné. Les règles tombent...

 

Alexandre Franc réussit la prouesse au travers d’une histoire toute simple de retranscrire avec justesse et délicatesse le monde de l’adolescence. Antoine, timide et un peu empêtré découvre ses premiers émois. Guillaume vit son adolescence tout en révolte. Et Adèle ne sait pas trop ce qui l’attire le plus, le côté voyou du « grand » ou le côté romanesque du plus jeune. Quant à la maman elle est complètement dépassée et ne sait comment réagir.

C’est bien rendu, le dessin est simple, bien mis en couleurs et met l’histoire en valeur avec intelligence et sensibilité.

C’est une Bd que je conseille vivement aux jeunes adolescents qui s’y reconnaitront. 

Editeur : Sarbacane - Scénario et dessin : Alexandre Franc – Date de parution : 06 avril 2016 – 80 pages – Prix : 13,90 €.

f t g m