Copyright 2019 - Site by Misterdan

La petite fille et la cigarette de Sylvain-Moizie

Dans un monde où la politique de l’enfant roi est devenue règle étatique, Benoît se retrouve contraint de slalomer entre les marmots qui ont envahi - sur ordre du Maire - son lieu de travail. Tout ce qui peut leur nuire est fermement prohibé. Par conséquent : plus question de fumer une seule cigarette, et aucune exception ne sera tolérée. Pour preuve, le cas du condamné à mort Désiré Johnson qui s’entête à exiger une dernière cigarette avant son exécution ce qui embarrasse les autorités et déchaîne les lobbies du tabac.

Sylvain-Moizie a réalisé une adaptation complètement délirante du roman éponyme de Benoît Duteurtre.
Dans un futur pas très lointain, et pourtant très semblable au nôtre, existent deux différences majeures : la cigarette est diabolisée et les enfants sont glorifiés.
Deux histoires se déroulent en parallèle dans ce monde absurde et kafkaien :
- celle de Désiré Jonhson, condamné à mort et qui, au moment de son exécution exprime sa dernière volonté : fumer une malheureuse petite cigarette ! Mais dans un monde où fumer est totalement interdit dans les lieux publics, comment accéder à sa demande ?! Son avocate, commise d’office et totalement nulle et déjantée, Maîtresse Pataki, en profite pour s’allier aux lobbys du tabac, et on assiste à des scènes grandioses et totalement loufoques.
- celle de Benoît, employé de mairie, obligé de supporter toute une journée des enfants sur son lieu de travail, transformé en crèche. Or Benoît n’aime pas les enfants, il les trouve bruyants et sales. Heureusement le soir il retrouve Latifa, qui partage sa vie et son goût pour les cigarettes. Mais dans un monde où les enfants sont rois et la cigarette prohibée, Benoît va au devant des pires ennuis. Et le jour où, caché dans les toilettes pour griller une petite cigarette, il se fait surprendre par une petite fille, sa vie va basculer.

S’il est un peu difficile de rentrer dans cette histoire totalement loufoque et rocambolesque, une fois accroché elle vous prend et ne vous lâche plus. Les personnages sont particulièrement bien croqués, l’absurdité de ce monde qui pourrait être le nôtre, qui sera peut-être le nôtre, est très bien rendue, avec un humour noir décapant.
Sylvain Moizie a su mettre en images un roman satirique et absurde et en tirer le meilleur.

Lauréat au concours de bande dessinée Jeunes Talents à Angoulême 2000, Sylvain-Moizie Rondet est un ancien élève des Arts Décoratifs de Strasbourg. Artiste de cirque, grand voyageur, dessinateur, Sylvain fourmille de projets..

Editeur : La Boîte à Bulles - Collection : Contre-pied – Scénario et Dessin : Sylvain Moizie – Date de parution : 14 Septembre 2016 - 256 pages – Prix : 24 €

f t g m